NOUVELLES
11/01/2014 07:01 EST | Actualisé 13/03/2014 05:12 EDT

Afrique du Sud: des dizaines de milliers de partisans de l'ANC lancent la campagne électorale

Des dizaines de milliers de partisans du parti au pouvoir en Afrique du sud, le Congrès national africain (ANC), étaient réunis samedi au stade de Mbombela, dans la province de Mpumalanga, dans l'Est du pays, pour lancer la campagne pour les élections générales prévues au deuxième trimestre.

Chantant et dansant, les militants, vêtus du t-shirt jaune de l'ANC se préparaient à écouter le président Jacob Zuma dans ce stade de 43.500 places, situé dans la province du Transvaal, rebaptisée Mpumalanga en 1995 par les autorités provinciales.

La réunion commémorait aussi les 102 ans de la formation de l'ANC, le plus vieux mouvement de libération africain.

Les militants entonnaient des slogans soutenant Jacob Zuma, leur dirigeant et président du pays, hué le mois dernier devant des dizaines de dirigeants du monde entier durant la cérémonie officielle en hommage à Nelson Mandela, héros de la lutte anti-apartheid, mort le 5 décembre.

Le président Zuma a promis vendredi soir de prendre des mesures "audacieuses" et "déterminantes" pour améliorer la vie des Sud-Africains, cherchant ainsi à retrouver les voix de son électorat de plus en plus déçu par la pauvreté persistante, la corruption et le chômage.

Les élections générales d'avril ou mai 2014 marqueront également les 20 ans de la fin de l'apartheid.

Le président Zuma devrait révéler samedi le contenu du manifeste de son parti, axé autour du Plan de développement national, que certains de ses alliés critiquent comme "néo-libéral".

L'ANC, malgré la baisse de sa popularité, devrait remporter sans problème les élections, mais avec un nombre de voix inférieur à 60%.

M. Zuma avait mercredi appelé à voter pour que l'ANC puisse rester "pour toujours" au pouvoir, soulignant qu'un parti qui a eu 102 ans le 8 janvier avait fait "un long voyage".

"C'est toujours une longue marche pour aller vers la prospérité", avait dit M. Zuma paraphrasant le titre de l'autobiographie de Nelson Mandela, "La longue marche pour la liberté".

Parmi les concurrents de l'ANC pour ces élections, figure le jeune tribun Julius Malema, chassé de l'ANC en 2012 pour indiscipline et qui a lancé un nouveau parti en juillet, les "Combattants de la liberté économique" (Economic Freedom Fighters, EFF).

Dans le stade, quelques militants de ANC brandissaient un petit cercueil à son nom, avec écrit dessus : "Rest In Peace Juju".

sn/sk/aub/jpc