NOUVELLES
10/01/2014 03:07 EST | Actualisé 11/03/2014 05:12 EDT

Québec destination d'affaires

La Ville de Québec cherche à développer davantage le tourisme d'affaires. Le Centre des congrès, l'Office du tourisme et Expo Cité coordonnent leurs efforts pour faire la promotion de la capitale nationale comme destination d'affaires.

Les différents acteurs de l'industrie touristique ont mis sur pied une stratégie commune pour cesser de se faire concurrence. Inspirés par le logo de l'aéroport de Québec, ils se sont regroupés sous la bannière YQB, Your Québec City Business destination, votre Québec destination d'affaires.

Le PDG du Centre des congrès, Pierre-Michel Bouchard, est convaincu de l'avantage de courtiser la clientèle d'une seule voix. Une délégation s'envolera d'ailleurs pour Boston dimanche, où 4000 planificateurs seront réunis.

« En ayant plus d'impact dans les grands congrès de multiplicateurs d'affaires. C'est des congrès où normalement on est une goutte d'eau. On va cibler nos informations. Il faut démarcher en avance. Il faut faire de plus grands suivis. Aujourd'hui, c'est mondial le tourisme d'affaires. Donc, il faut se déplacer où sont les décideurs », explique Pierre-Michel Bouchard.

Même son de cloche chez les hôteliers, qui pensent tous pouvoir tirer profit de cette façon de faire. « La première chose que nos clients d'affaires font lorsqu'ils viennent de l'extérieur, c'est qu'ils choisissent la destination et non l'hôtel, alors là si on arrive en force plusieurs personnes comme ça, qui représentent la destination. En premier lieu, on doit se battre avec le reste des autres villes et non les hôtels », affirme la directrice vente et marketing du Hilton Québec, Gina Cuglietta.

Michelle Doré, présidente de l'Association des hôteliers de Québec, partage le même enthousiasme, elle croit qu'une stratégie commune s'imposait. « Parce que vous, vous êtes vendeur, vous connaissez votre produit à vous, mais vous ne savez pas forcément tout ce qui s'offre dans la région », commente-t-elle.

L'enjeu est important puisque non seulement 12 % des touristes de la Ville de Québec y voyage par affaires, mais ils représentent 20 % des dépenses touristiques effectuées dans la capitale nationale.