NOUVELLES
10/01/2014 05:02 EST | Actualisé 11/03/2014 05:12 EDT

Mélanie Joly devant la CAQ, sans adhérer à la CAQ

Même si la candidate défaite à la mairie de Montréal Mélanie Joly participera le 1er février à un événement de la Coalition avenir Québec de François Legault, elle assure qu'elle est simplement invitée comme conférencière devant les jeunes caquistes.

« Je vais parler de Montréal et de l'implication des jeunes en politique, ça ne veut rien dire d'autre », dit-elle.

Mme Joly a ajouté qu'elle profiterait de toutes les tribunes qui peuvent s'offrir à elle pour présenter ses idées et encourager les jeunes à s'impliquer en politique.

Elle maintient son intention de poursuivre sa carrière dans l'arène municipale. « J'ai dit que j'étais en politique municipale pour y rester, alors je continue. S'il y a une partielle, c'est sûr que moi, ça m'intéresse toujours de me présenter », dit Mme Joly.

Un premier siège à l'hôtel de ville pourrait d'ailleurs se libérer à la fin de l'année ou au début de l'an prochain si le chef de Projet Montréal, Richard Bergeron, met fin à sa carrière politique.

Richard Bergeron a déjà indiqué qu'il demeurait en poste simplement pour assurer la transition du parti, après trois échecs comme candidat à la mairie de Montréal.