NOUVELLES
10/01/2014 03:30 EST | Actualisé 11/03/2014 05:12 EDT

Mars One : 75 Canadiens dans la courte liste des candidats

Plusieurs dizaines de Canadiens fascinés par l'espace sont surpris, excités et confiants après avoir atteint la deuxième ronde de sélection pour un aller simple vers la planète Mars.

Ces 75 Canadiens, 43 femmes et 32 hommes, se rapprochent ainsi de la possibilité de faire partie des premiers humains à poser le pied sur la planète rouge.

Mars One, une organisation à but non lucratif établie à Amersfoort, aux Pays-Bas, projette d'envoyer un équipage de quatre personnes tous les deux ans, le premier groupe devant arriver en 2025.

L'organisme a indiqué avoir un bassin mondial de candidats de plus de 200 000 personnes, dont 8243 Canadiens. La moyenne d'âge se situe à environ 35 ans.

Le 30 décembre, ce bassin a été réduit de 99,5 %, laissant seulement 1058 candidats pour la deuxième ronde de sélections. Cinq résidents du Québec figurent dans cette deuxième liste.

Certains parents qui pourraient ne plus jamaisvoir leur proche semblent avoir des sentiments mitigés quant à la possibilité de voir un être cher participer à une première colonie en sol martien.

La Québécoise Audrey Roy, étudiante en génie civil âgée de 19 ans, a ainsi sauté sur l'occasion, affirmant qu'elle rêve depuis toujours de voyager dans l'espace.

Résidente de Saint-Éphrem-de-Beauce, dans la région de Chaudière-Appalaches, Mme Roy a affirmé que la nouvelle avait été accueillie avec joie et tristesse par ses parents et amis, qui se réjouissent pour elle, mais appréhendent le fait de ne plus jamais la revoir.

La jeune femme dit avoir aussi le « coeur brisé » à l'idée de s'exiler ainsi, tout en soulignant qu'elle aurait accès à Internet sur Mars, et serait en mesure d'envoyer des vidéos et des messages textes.

Mme Roy figure sur une liste de 40 Canadiens en lice qui ont accepté que leur identité soit rendue publique, les 35 autres candidats ayant refusé que leur nom soit publié.