NOUVELLES
10/01/2014 10:34 EST | Actualisé 12/03/2014 05:12 EDT

L'Afrique en bref, vendredi 10 janvier 2014 à 15H30 GMT

Voici les principaux événements survenus en Afrique au cours des dernières 24 heures:

Centrafrique-Tchad

N'DJAMENA - Le président centrafricain Michel Djotodia, accusé par la communauté internationale de passivité face aux violences interreligieuses dans son pays, a démissionné vendredi à N'Djamena sous la pression des dirigeants d'Afrique centrale qui l'y avaient convoqué pour un sommet extraordinaire.

Son Premier ministre, Nicolas Tiangaye, avec qui M. Djotodia entretenait des relations notoirement mauvaises contribuant à paralyser toute action publique face aux tueries à grande échelle, a également démissionné.

Les dirigeants de la Communauté économique des Etats d'Afrique centrale (CEEAC), réunis au sommet depuis jeudi à l'initiative du chef de l'Etat tchadien Idriss Déby Itno, "ont pris acte de la démission" du président et du Premier ministre centrafricains, selon le communiqué final du sommet lu en séance plénière.

A Bangui, signe de la tension qui montait à mesure que l'heure du verdict du sommet approchait, plusieurs milliers d'habitants ont manifesté vendredi matin contre le retour de M. Djotodia, aux cris de "Djotodia démission", ont constaté des journalistes de l'AFP.

Après l'annonce de la démission, des scènes de lisse se sont produites.

Les voisins de la Centrafrique avaient demandé au Conseil national de transition (CNT, parlement centrafricain), dont les membres ont été amenés à N'Djamena par avion jeudi soir, de préparer un accord aboutissant à une mise à l'écart de M. Djotodia et de son Premier ministre, Nicolas Tiengaye, selon des sources proches des négociations, malgré le refus de proches de M. Djotodia.

SoudanSud-combats

JUBA- Le gouvernement sud-soudanais a annoncé avoir repris vendredi Bentiu, important centre pétrolier et une des deux capitales régionales aux mains des rebelles, au terme de violents combats.

Sur le front diplomatique, les négociateurs des deux camps examinaient à Addis Abeba un projet de cessez-le-feu immédiat présenté par les pays de la région. Mais sur le terrain le gouvernement sud-soudanais mobilisait massivement pour poursuivre la guerre et reprendre une deuxième ville-clé, Bor, à 200 km au nord de la capitale Juba.

"Bentiu est aujourd'hui sous notre contrôle", a dit le porte-parole de la présidence sud-soudanaise, Ateny Wek Ateny.

Aucune information n'était disponible en provenance de la rébellion, mais la station de radio indépendante Tamazuj a rapporté que la capitale de l'Etat pétrolier d'Unité était tombée à la mi-journée, après l'abandon par les rebelles de leurs positions face à une grande offensive gouvernementale.

Citant des témoins, la radio a ajouté que des combats avaient éclaté au sein même des forces de l'ancien vice-président Riek Machar qui affrontent celles fidèles au président Salva Kiir depuis la mi-décembre.

La radio a ajouté que plusieurs combattants rebelles avaient été tués par les troupes gouvernementales tandis qu'ils tentaient de se réfugier dans une base de l'ONU.

GENÈVE - Le Haut-Commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR) a indiqué vendredi s'attendre à 400.000 déplacés au Soudan du Sud d'ici avril, contre 230.000 actuellement, et 125.000 réfugiés, contre 43.000 actuellement.

WASHINGTON - Les Etats-Unis, parrains de l'indépendance du Soudan du Sud en 2011, se sont alarmés jeudi d'un risque d"éclatement" de cette jeune nation en proie à des combats depuis trois semaines.

USA-armée

WASHINGTON - L'islamiste Mokhtar Belmokhtar, responsable de la prise d'otages massive d'In Amenas en janvier 2013, a les moyens de perpétrer "à nouveau une attaque" de ce type, a estimé jeudi le commandant des forces américaines pour l'Afrique. AfSud-police-meurtre PRETORIA - Un vendeur ambulant de Pretoria a été abattu par la police municipale après une altercation, a indiqué jeudi la police, ses collègues affirmant qu'il a été tué à bout portant parce qu'il refusait de se faire confisquer son stock de bananes.

RDCongo-Zimbabwe

JOHANNESBURG - Faute d'argent, les rations d'aide alimentaire ont été diminuées de moitié pour plus d'un million de personnes secourues par le Programme alimentaire mondial, notamment au Zimbabwe et en République démocratique du Congo (RDC).

Somalie-Kenya

NAIROBI - Le Kenya a annoncé vendredi avoir tué au moins 30 insurgés shebab, dont des dirigeants du mouvement islamiste, dans une frappe aérienne contre un camp d'entraînement en Somalie.

Algérie-islamistes-attaque-anniversaire

ALGER - L'Algérie a défendu vendredi son intervention à In Amenas un an après l'attaque par un groupe islamiste de ce site gazier, qui s'est soldée par la mort de 38 otages et de 29 assaillants.

Namibie-chasse

WINDHOEK - La Namibie a défendu vendredi la vente aux enchères d'un permis de chasse au rhinocéros noir organisée au Texas, qui lui vaut d'être inondée de critiques bien que les fonds soient destinés à la préservation de cette espèce menacée.

Rwanda-RDCongo

KIGALI- La présidence du Rwanda a démenti vendredi des rumeurs sur la mort du chef de l'Etat Paul Kagame, qui ont provoqué des scènes de liesse dans la ville frontalière de Goma, en République démocratique du Congo (RDC).

Madagascar-étudiants

ANTANANARIVO - Des affrontements entre étudiants et forces de l'ordre ont fait une vingtaine de blessés sur le campus universitaire de Mahajanga dans le nord de Madagascar, a-t-on appris auprès de la gendarmerie et du ministère de l'Enseignement supérieur.

DeSkAfrique/jpc/jmc