NOUVELLES
10/01/2014 11:49 EST | Actualisé 12/03/2014 05:12 EDT

La Chine "sera toujours avocate" de l'Afrique (ministre chinois)

La Chine "sera toujours avocate" de l'Afrique, a déclaré vendredi le ministre chinois des Affaires étrangères à Dakar, dernière étape de sa tournée africaine au cours de laquelle il doit notamment visiter plusieurs projets chinois.

"L'amitié entre la Chine et l'Afrique ne cesse de s'approfondir au fil du temps (...) sous le signe du pragmatisme et de la franchise. Dans ses relations avec les pays africains, la Chine privilégiera la justice. La Chine sera toujours avocate des pays africains pour défendre leurs intérêts", a déclaré à la presse le chef de la diplomatie chinoise, Wang Yi.

Il est souvent reproché à la Chine de privilégier en Afrique son approvisionnement en matières premières au détriment des droits de l'Homme.

Le ministre Wang Yi, qui a annoncé la visite en Chine, en février, du chef de l'Etat sénégalais Macky Sall, s'exprimait en présence de son homologue sénégalais Mankeur Ndiaye.

M. Wang, arrivé vendredi à Dakar pour une visite de deux jours, avait auparavant été reçu par le président Sall et devait également avoir un entretien avec Mme Aminata Touré, Premier ministre.

Il doit visiter samedi à Dakar des projets financés par la Chine sous forme de dons, parmi lesquels un grand théâtre national, inauguré en 2011, et le musée des civilisations, actuellement en construction.

Plusieurs autres projets doivent être exécutés, dont une arène nationale et une autoroute d'une longueur de quelque 150 km reliant Dakar à Touba (centre).

"Malgré la longue distance qui nous sépare, la qualité des relations qui (nous) unissent permet à nos deux pays de dominer la géographie", a dit le ministre sénégalais Mankeur Ndiaye.

Les échanges entre le Sénégal et la Chine ont connu une hausse ces dernières années, selon des chiffres donnés par l'ambassade de Chine à Dakar.

D'après ces données, en août 2013, leur volume s'est élevé à 633 millions de dollars, soit une augmentation de plus de 20% par rapport à la même période l'an passé.

Le Sénégal est la dernière étape de la tournée du chef de la diplomatie chinoise en Afrique. Wang Yi avait commencé son périple par l'Ethiopie puis s'était rendu à Djibouti et au Ghana.

mrb/cs/jmc