NOUVELLES
10/01/2014 05:50 EST | Actualisé 12/03/2014 05:12 EDT

Japon: des documents officiels sur feu l'empereur Hirohito bientôt publiés

L'agence impériale du Japon a annoncé la publication prochaine d'une compilation de documents officiels relatifs à la vie de feu l'empereur Hirohito, qui pourraient apporter quelques lumières sur son rôle pendant la Seconde Guerre mondiale.

Cette agence chargée de l'administration du trône du Chrysanthème a expliqué avoir bientôt terminé le colossal travail de rassemblement et classement de ces diverses pièces écrites pendant le long règne de Hirohito (1926-1989), dont des comptes-rendus des secrétaires de l'empereur et divers documents privés inédits.

Ce chantier entamé il y a 24 ans, un an après sa mort, devrait être terminé à la fin mars et être soumis à l'empereur actuel, Akihito, fils aîné de Hirohito, a-t-on appris vendredi auprès d'un responsable de l'agence.

Ceci fait, l'agence donnera accès à cette somme de documents à tout individu ou organisation qui en fera la demande. Elle sélectionnera aussi un éditeur pour en publier la totalité en plusieurs tomes et sur plusieurs années.

Le grand chambellan impérial, Noriyuki Kazaoka, qui dirige l'agence, a assuré jeudi aux médias que les documents publiés ne seront pas biffés. Soit ils seront divulgués en intégralité, soit ils seront conservés au secret, contrairement à ce qui avait été fait pour la compilation relative au règne de l'empereur Taisho (1912-1926), père et prédécesseur de Hirohito sur le trône.

Les documents du règne de Taisho avaient été rendus publics entre 2002 à 2011, mais de nombreux passages avaient été biffés à l'encre noire afin de protéger "des informations personnelles", selon les explications données alors par l'agence impériale. Les historiens avaient critiqué ce qu'ils avaient assimilé à une forme de censure, et l'agence espère éviter cette polémique pour le règne de Hirohito en ne publiant que des documents en entier, quitte à ne pas publier du tout d'autres documents.

L'empereur Hirohito, appelé Showa au Japon depuis sa mort, a régné notamment pendant la période militariste du Japon, des années 1930 à 1945, au cours de laquelle les troupes nippones ont, en son nom, occupé de vastes territoires en Asie et se sont rendues coupables de nombreuses exactions.

En tant que chef de l'Etat, Hirohito était officiellement chef de l'armée et l'ampleur de son rôle politique pendant cette période fait encore l'objet de vives polémiques entre historiens. Ces discussions sont d'autant plus enflammées que les plaies des populations victimes ne sont toujours pas cicatrisées, comme l'ont montré les vigoureuses protestations chinoise et coréenne après la récente visite du Premier ministre japonais Shinzo Abe au sanctuaire Yasukuni, où sont honorés 2,5 millions de morts pour le Japon dont 14 criminels de guerre.

sps-pn