NOUVELLES
10/01/2014 07:53 EST | Actualisé 12/03/2014 05:12 EDT

Irak: le Conseil de sécurité de l'ONU apporte son soutien au gouvernement

Le Conseil de sécurité de l'ONU a apporté vendredi son soutien au gouvernement irakien dans sa lutte pour reprendre plusieurs secteurs près de Bagdad tombés aux mains d'islamistes liés à al-Qaïda.

Dans un communiqué, les 15 pays membres du Conseil ont apporté leur soutien au Premier ministre chiite Nouri al-Maliki, alors que des combattants de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL, lié à al-Qaïda) ont pris le contrôle la semaine dernière de Fallouja et de plusieurs quartiers de Ramadi, dans la province d'al-Anbar, à 60 et 100 km à l'ouest de la capitale.

Le Conseil a condamné ces attaques et fait valoir le "grand courage" des forces de sécurité irakiennes dans cette province. "Le Conseil de sécurité exprime son solide soutien aux efforts continus du gouvernement irakien pour assurer la sécurité de la population en Irak", indique le communiqué.

Le Conseil presse "les tribus irakiennes, les responsables locaux, et les forces de sécurité dans la province d'al-Anbar de poursuivre, d'étendre et de renforcer leur coopération contre la violence et la terreur", et souligne "l'importance cruciale d'un dialogue et d'une unité nationale".

C'est la première fois que des hommes armés prennent aussi ouvertement le contrôle de zones urbaines depuis l'insurrection qui a suivi l'invasion américaine de 2003.

Des tribus et des policiers ont toutefois repris vendredi deux quartiers de la ville de Ramadi des mains de combattants.

La crise dans la province d'al-Anbar et la persistance d'un niveau élevé de violences dans le reste du pays constituent l'une des menaces les plus importantes pour le Premier ministre, au pouvoir depuis huit ans, à quelques mois des élections législatives prévues en avril.

tw/are/mdm