NOUVELLES
10/01/2014 02:58 EST | Actualisé 11/03/2014 05:12 EDT

Commotions cérébrales : tout pour gagner

Les éliminatoires de la NFL peuvent pousser certains joueurs à oublier un coup qu'ils ont reçu sur la tête.

Deux joueurs ont violé le protocole de la ligue en matière de commotions cérébrales au cours des matchs du week-end dernier, selon une lettre envoyée par les présidents d'un comité médical de la NFL à tous les médecins et soigneurs des équipes, a appris l'Associated Press.

Le Dr Hunt Batjer et le Dr Richard Ellenbogen affirment qu'un joueur est revenu dans le match et qu'un autre a refusé de quitter les lignes de côté.

Les règles de la NFL obligent les joueurs qui ont reçu un diagnostic de commotion cérébrale à se rendre au vestiaire ou dans un autre endroit calme.

Même si les médecins n'ont pas identifié les joueurs visés, des noms sont tout de même sur les lèvres.

David Bakhtiari des Packers de Green Bay a participé à une tentative de converti, même s'il a été examiné pour une commotion cérébrale. Les Packers ont été éliminés, dimanche, par les 49ers de San Francisco.

Le demi de coin Keenan Lewis des Saints de La Nouvelle-Orléans est resté sur les lignes de côté sans revenir sur le terrain. Les Saints sont passés au tour suivant grâce à une victoire de 26-24 sur les Eagles de Philadelphie samedi. Cette semaine, Lewis s'est entraîné avec ses coéquipiers.

Les médecins ont mis l'accent sur le fait qu'ils n'ont décelé aucune faute dans la façon dont les membres des équipes médicales se sont comportés au cours de la fin de semaine.

Aucune amende ne sera imposée aux formations ni aux joueurs.