NOUVELLES
09/01/2014 12:37 EST | Actualisé 10/03/2014 05:12 EDT

Russie: cinq cadavres criblés de balles découverts dans quatre véhicules

Cinq cadavres avec des blessures par balles ont été découverts dans quatre véhicules dans une région du sud de la Russie à environ 250 km de Sotchi, ville hôte des JO d'hiver, ont indiqué jeudi les autorités russes.

La région de Stavropol a été placée en état d'alerte après ces macabres découvertes et l'explosion d'un engin artisanal au moment où la police est arrivée sur les lieux, sans faire de blessés, a indiqué l'antenne locale du Service fédéral de sécurité (FSB), cité par l'agence Interfax.

"Le 8 janvier, de 00H30 à 19H30, cinq cadavres avec des blessures par arme à feu ont été découverts dans quatre véhicules" de la même marque, dans deux districts de Stavropol, précise le FSB.

"Un engin artisanal près de l'un des véhicules a explosé, sans faire de blessés", ajoute-t-il.

Une deuxième engin explosif a été détruit à l'aide d'un robot de la police, selon la même source.

Des enquêtes pour meurtre ont été ouvertes pour chacune de ces affaires. Aucune précision n'a été donnée sur l'identité des victimes.

La région de Stavropol est voisine des petites républiques instables du Caucase du Nord, où les forces de l'ordre sont confrontées à une rébellion islamiste.

Ces républiques, parmi lesquelles le Daguestan, l'Ingouchie ou encore la Tchétchénie, sont le théâtre d'explosions ou d'attentats quasi quotidiennes, qui visent en premier lieu les représentants des forces de l'ordre, mais aussi les responsables administratifs, politiques et religieux.

Ces attaques sont le plus souvent revendiquées par la rébellion islamiste, qui a débordé hors des frontières de la Tchétchénie après la première guerre entre forces fédérales russes et indépendantistes dans cette petite république (1994-1996) et s'est transformée en un mouvement armé actif dans tout le Caucase du Nord.

bfi/gmo/jr