NOUVELLES
09/01/2014 02:21 EST | Actualisé 10/03/2014 05:12 EDT

Légère hausse des mises en chantier résidentielles

La Société canadienne d'hypothèque et de logement (SCHL) a enregistré le mois dernier une légère hausse des mises en chantier dans la région de Québec.

La SCHL en a dénombré 4827 en décembre, comparativement à 4588 en novembre.

Toutefois, le bilan annuel révèle que la construction résidentielle a ralenti en 2013, particulièrement du côté de la copropriété. Au total, 4680 mises en chantier ont été dénombrées, soit 27 % de moins qu'en 2012.

Selon la SCHL, plusieurs facteurs expliquent ce repli, notamment la stagnation de l'emploi et le plus grand nombre de propriétés à vendre.

Ralentissement au pays

À l'échelle du pays, la SCHL a indiqué que le rythme de la construction d'habitations a ralenti le mois dernier, mais que la demande continue d'être saine.

Les mises en chantier d'habitations en milieu urbain ont reculé de 5,1 % pour atteindre 168 214 unités en décembre, ce qui représente la plus grande partie du total mensuel.

Les provinces des Prairies, celles de l'Atlantique et l'Ontario ont affiché des déclins dans les mises en chantier en milieu urbain, tandis que celles-ci ont progressé en Colombie-Britannique et au Québec, a précisé la SCHL.

La construction de projets collectifs, comme les condominiums, les appartements et les maisons en rangée, a représenté 108 910 mises en chantier en milieu urbain en décembre, un recul de 4,1 %.

Les mises en chantier de maisons individuelles en milieu urbain ont retraité de 6,7 %, à 59 304 unités.