NOUVELLES
09/01/2014 05:04 EST | Actualisé 11/03/2014 05:12 EDT

Le TSX clôture sans grand changement avant les données sur l'emploi

TORONTO - La Bourse de Toronto a clôturé jeudi sans grand changement à la veille de la publication du rapport du gouvernement américain sur le marché de l'emploi pour le mois de décembre, des données très attendues qui pourraient permettre aux opérateurs de se faire une idée sur les décisions futures de la Réserve fédérale américaine.

L'indice composé S&P/TSX s'est emparé de 14,78 points pour clôturer à 13 629,41 points, soutenu par les gains des secteurs industriels et financiers. Les actions des groupes de l'énergie et des mines, minées par des reculs des prix des matières premières, ont cependant limité les gains du parquet torontois.

Le dollar canadien s'est quant à lui déprécié de 0,41 cent US à 92,15 cents US, son plus faible cours de clôture depuis la fin septembre 2009. Le huard a perdu des plumes à la suite de la publication de données faisant état d'un recul des mises en chantier d'habitations et des permis de bâtir au Canada dans les derniers mois de 2013.

Sur Wall Street, les principaux indices américains n'ont pas connu une séance particulièrement éclatante. La moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a reculé de 17,98 points à 16 444,76 points, tandis que l'indice élargi S&P 500 a pris 0,64 point à 1838,13 points et que l'indice composé du Nasdaq a cédé 9,42 points à 4156,19 points.

La Fed a réduit le mois dernier l'importance de son programme mensuel d'achat d'actions, le faisant passer de 85 milliards $ US à 75 milliards $ US à partir de ce mois-ci.

La banque centrale a clairement indiqué que toute nouvelle réduction de ce programme serait conditionnelle à l'atteinte de certains objectifs liés à la performance économique du pays, particulièrement en ce qui a trait au marché de l'emploi.

Les données sur le marché de l'emploi canadien pour décembre seront elles aussi publiées vendredi matin par Statistique Canada. Les observateurs s'attendent à ce que l'économie ait créé environ 13 000 emplois le mois dernier.

Jeudi à Toronto, le secteur industriel a réalisé la plus importante avancée, avec un gain de 0,56 pour cent. L'action du transporteur ferroviaire Canadien Pacifique (TSX:CP) a pris 3,45 $ à 161,19 $.

Le Bureau de la sécurité des transports du Canada a indiqué qu'il possédait déjà un indice important sur la cause possible du déraillement suivi de l'incendie, mardi, d'un convoi de marchandises du Canadien National (TSX:CNR) au Nouveau-Brunswick, même s'il est trop tôt pour déterminer ce qui a causé l'accident. Les enquêteurs ont constaté qu'une roue du 13e wagon, soit près de la tête du convoi de 122 wagons, présentait des fissures et s'était déplacée vers l'intérieur de l'essieu.

Un porte-parole du CN a indiqué que la priorité pour l'instant était notamment d'éteindre l'incendie de trois wagons qui contenaient du pétrole brut et du gaz liquéfié. L'action du CN a perdu jeudi 6 cents à 58,57 $.

Les titres du secteur de la finance ont aussi réalisé des gains, notamment grâce à celui de la Financière Manuvie (TSX:MFC), qui s'est adjugé 64 cents à 21,99 $.

Le secteur des métaux de base a reculé de 1,86 pour cent, le prix du cuivre ayant cédé 4 cents US à 3,30 $ US la livre à la Bourse des matières premières de New York. Le titre de Teck Resources (TSX:TCK.B) a échappé 56 cents à 25,72 $, tandis que celui de HudBay Minerals (TSX:HBM) a chuté de 24 cents à 8,57 $.

Le secteur de l'énergie a aussi pesé sur le TSX, avec une baisse de 0,67 pour cent. Le prix du pétrole brut a rendu 67 cents US à 91,66 $ US le baril à New York. Le titre de Penn West Petroleum (TSX:PWT) a effacé 37 cents à 9,03 $.

La performance du secteur aurifère a été mitigée, le cours du lingot d'or ayant progressé de 3,90 $ US à 1229,40 $ US l'once à New York. L'action de Goldcorp (TSX:G) a gagné 44 cents à 24,31 $, tandis que celle des Mines Agnico Eagle (TSX:AEM) a perdu 71 cents à 28,22 $.