NOUVELLES
09/01/2014 04:08 EST | Actualisé 11/03/2014 05:12 EDT

La consule indienne récemment arrêtée à New York a quitté les Etats-Unis

La diplomate indienne dont l'arrestation à New York avait suscité le mois dernier un mini-crise diplomatique a quitté jeudi les Etats-Unis, le jour même où un grand jury prononçait son inculpation, a annoncé le procureur fédéral de Manhattan.

"Plus tôt aujourd'hui, un grand jury a inculpé Devyani Khobragade de deux chefs d'accusation, fraude au visa et fausses déclarations", a déclaré le procureur Preet Bharara dans un courrier.

"Il n'y aura cependant pas besoin d'organiser une comparution sur cette inculpation. Nous comprenons que l'accusée s'est récemment vu octroyer une immunité diplomatique et qu'elle a quitté les Etats-Unis aujourd'hui", a ajouté le procureur dans ce courrier adressée à la juge chargée du dossier.

La mission indienne aux Nations Unies, interrogée par l'AFP, s'est refusée à tout commentaire.

Devyani Khobragade, consule générale adjointe à New York, avait été arrêtée le 12 décembre alors qu'elle déposait ses enfants à l'école, et détenue pendant 48 heures. La justice américaine l'accuse d'avoir sous-payé son employée de maison, elle aussi indienne, et d'avoir menti et produit de faux documents pour que celle-ci obtienne un visa de travail.

Pendant sa détention, la diplomate avait subi des fouilles au corps qui avaient suscité l'indignation de New Delhi, laquelle avait pris des mesures de rétorsion contre les Etats-Unis, notamment contre ses diplomates et l'ambassade en Inde.

bd/rap