NOUVELLES
09/01/2014 04:01 EST | Actualisé 11/03/2014 05:12 EDT

La BST dépose son rapport sur une quasi-collision à Dorval en août 2011

MONTRÉAL - Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) demeure préoccupé par les risques de collision entre avions au sol lors des manoeuvres en piste.

Le Bureau a rendu public jeudi son rapport d'enquête concernant un risque de collision survenu en août 2011 à l'aéroport Montréal-Trudeau lorsqu'un avion de passagers a traversé une piste en service au moment où un aéronef bimoteur turbopropulseur décollait.

L'appareil, un Bombardier Dash-8 exploité par Sky Regional Airlines, transportait 25 passagers et quatre membres d'équipage lorsqu'il a atterri sur la piste 24R à l'aéroport de Dorval.

Après l'atterrissage, le contrôleur au sol a demandé au pilote de circuler sur la voie de circulation et d'arrêter avant la piste 28 jusqu'à ce qu'il obtienne l'autorisation de traverser la piste.

Presque au même moment, le contrôleur de la circulation aérienne a autorisé un Beech King Air, avec trois membres d'équipage à bord, à décoller de la piste 28.

Toutefois, le Dash-8 s'est engagé sur la piste 28 sans s'arrêter alors que le King Air avait presque atteint sa vitesse de décollage. Celui-ci a interrompu son décollage et bifurqué à droite de l'axe de piste pour passer environ 40 pieds derrière le DHC-8. Personne n'a été blessé, mais le King Air a subi des dommages mineurs causés par la décélération rapide.

Dans son rapport, le BST considère que cet événement est d'une gravité «extrême». L'organisme souligne que Sky Regional Airlines et Nav Canada, responsable du contrôle aérien, ont modifié leurs procédures pour réduire le risque d'une telle incursion sur piste. De son côté, Aéroports de Montréal a amélioré la signalisation sur la voie de circulation de part et d'autre de la piste 28.