NOUVELLES
09/01/2014 09:27 EST | Actualisé 11/03/2014 05:12 EDT

Irak: des réfugiés syriens protestent contre une agression sexuelle

Des dizaines de Kurdes syriens ont manifesté jeudi devant le Parlement kurde irakien, appelant à l'exécution de six hommes détenus pour une agression sexuelle sur une jeune réfugiée.

Les hommes, tous irakiens, ont été arrêtés après qu'une réfugiée syrienne de 16 ans a été agressée mardi dans la banlieue d'Erbil, la capitale de la région autonome du Kurdistan, dans le nord de l'Irak, a indiqué la police.

Trois des suspects ont avoué avoir participé à l'attaque, selon la police.

La jeune fille se rendait chez elle à Erbil après son travail lorsque trois hommes l'ont enlevée puis conduite dans une ferme en banlieue, indique la police dans un communiqué.

Là-bas, ils l'ont agressé sexuellement et trois autres hommes se sont joints à eux.

Les six Irakiens ont ensuite abandonné la réfugiée qui est parvenue à regagner la ville où elle a rapporté l'incident à la police. Trois d'entre eux ont été arrêtés mercredi et les autres jeudi.

"Nous réclamons la peine maximale, l'exécution, pour ces hommes", a indiqué jeudi devant le Parlement Amama Hassan, une manifestante.

Les protestataires brandissaient des banderoles sur lesquelles on pouvait lire notamment: "Ne viole pas mon honneur" ou "Ne sois pas triste, ma soeur (...), tant que les criminels ne seront pas exécutés, nous ne nous tairons pas".

Plus de 210.000 Syriens fuyant la guerre dans leur pays sont réfugiés en Irak, la grande majorité d'entre eux se trouvant au Kurdistan irakien, selon l'ONU.

Cette agression est le plus grave incident contre les réfugiés syriens kurdes à avoir été rapporté.

str/ak-psr/wd/srm/vl/faa