NOUVELLES
09/01/2014 01:52 EST | Actualisé 10/03/2014 05:12 EDT

Explosion d'un oléoduc en Chine: Sinopec et les autorités jugés responsables

Une enquête officielle après l'explosion meurtrière d'un oléoduc l'an dernier dans l'est de la Chine a conclu à la responsabilité partagée du géant pétrolier public Sinopec et des autorités locales, a rapporté jeudi la presse.

Cet accident survenu le 22 novembre avait fait 62 morts et dévasté un quartier du port de Qingdao. La déflagration avait été très puissante, retournant des voitures et endommageant sévèrement des axes routiers.

Les investigations ont permis de montrer que Sinopec et les autorités de Qingdao "portent la responsabilité de ne pas avoir identifié et de ne pas avoir corrigé une situation potentiellement périlleuse", a indiqué la télévision CCTV en citant le rapport d'enquête.

Plusieurs heures avant la catastrophe, une fuite avait été constatée sur cet oléoduc propriété de Sinopec, et l'explosion s'était produite alors que des ouvriers tentaient de colmater cette fuite.

L'explosion a également fait 136 blessés, pris en charge par les hôpitaux.

Sept cadres dirigeants de Sinopec et deux fonctionnaires de la ville avaient été interpellés par la police.

Les accidents industriels sont fréquents en Chine, souvent en raison du manque de respect des normes de sécurité. Les accidents du travail ont fait près de 28.000 morts en Chine durant les six premiers mois de 2013, selon des statistiques officielles.

fms-seb/jug/ros