NOUVELLES
09/01/2014 10:56 EST | Actualisé 11/03/2014 05:12 EDT

De rares timbres chinois aux enchères à Hong Kong

Des timbres chinois rares seront proposés lors d'une vente aux enchères ce weekend à Hong Kong, dont plusieurs datant de la Révolution culturelle et jamais mis en circulation pour cause de bévue sur Taïwan ou de dirigeant tombé en disgrâce.

Un timbre de la série "Tout le pays est rouge", l'une des plus rares au monde, émise le 24 novembre 1968, présente la Chine continentale colorée de rouge. Mais l'île de Taïwan, pourtant revendiquée avec force par Pékin, est en blanc, démentant ainsi le slogan écrit sur le timbre.

Taïwan a accueilli en 1949 les partisans du Kuomintang, qui avaient perdu la guerre civile face aux communistes de Mao Tsé-toung. Bien que dans les faits Taïwan soit indépendant de la Chine depuis lors, Pékin n'a jamais cessé de revendiquer sa souveraineté sur ce territoire.

Le timbre n'avait été vendu que quelques heures avant d'être retiré de la circulation lorsque l'erreur d'impression avait été signalée.

Il pourrait atteindre entre 600 et 800.000 dollars de Hong Kong (entre 57.000 et 76.000 euros).

Un autre timbre à la vente montre Mao agitant la main devant le peuple avec à ses côtés Lin Biao, un temps désigné comme son successeur avant de tomber en disgrâce et de disparaitre mystérieusement dans un accident d'avion en 1971.

Le timbre n'a jamais été mis en circulation.

Figure également un timbre de 1968 dépeignant travailleurs, paysans et soldats brandissant le petit livre rouge. Il n'a jamais été commercialisé car sa taille était trop imposante pour les enveloppes, a indiqué Jeffrey Schneider, directeur de la maison aux enchères Interasia, qui conduit les enchères.

Il est estimé entre 3,5 et 4 millions HKD.

La vente propose aussi une lettre écrite et envoyée de Hong Kong, en septembre 1839, première lettre envoyée depuis ce territoire du sud de la Chine --parmi celles qui sont parvenues jusqu'à nous--, selon Interasia.

Hong Kong n'était alors peuplé que de quelques milliers d'habitants et n'avait pas encore été déclaré colonie britannique (il le sera en 1842).

Interasia estime que le total de la vente pourrait s'élever à 60 millions HKD.

dca-fmp/abl