NOUVELLES
09/01/2014 04:52 EST | Actualisé 11/03/2014 05:12 EDT

Afghanistan: les talibans à l'origine de la perte d'un hélicoptère américain (coalition)

La perte d'un hélicoptère en Afghanistan le 17 décembre qui avait entraîné la mort de six soldats américains a été provoquée par une "action ennemie" des talibans, a indiqué jeudi la coalition internationale en Afghanistan (Isaf).

"Les familles des soldats tués lors de la perte de l'hélicoptère le 17 décembre ont été informées qu'une action ennemie en était la cause", affirme l'Isaf dans un communiqué.

L'incident s'était produit dans le district de Shah Joy, dans la province de Zaboul (sud). Six militaires américains qui se trouvaient à bord de l'hélicoptère Blackhawk avaient été tués, un septième avait survécu à la chute de l'appareil.

Si les accidents d'hélicoptères sont relativement fréquents en Afghanistan, la perte d'appareils sous le feu des talibans est rarissime. Ils avaient toutefois réussi à abattre le 6 août 2011 un hélicoptère Chinook, tuant les 30 Américains, essentiellement des membres des Navy Seals, et 8 Afghans à bord.

Les circonstances de la perte du Blackhawk le 17 décembre restent très floues. Le jour des faits, la force de l'Otan avait affirmé qu'il n'y avait "pas d'activités rebelles dans le secteur au moment du crash" tandis que les talibans, comme à leur habitude, soutenaient avoir abattu l'hélicoptère.

Selon la chaîne CNN, citant des responsables sous couvert d'anonymat, l'hélicoptère se serait écrasé à la suite d'une explosion déclenchée à son passage alors qu'il volait à très basse altitude. Il pourrait peut-être s'agir d'une bombe artisanale, selon ces responsables cités par CNN.

L'équipage d'un autre hélicoptère volant à proximité avait rapporté avoir vu le flash d'une explosion mais aucun ennemi au sol.

Selon l'Isaf, "l'enquête se poursuit et davantage de détails seront communiqués lorsqu'elle sera terminée".

mra-ddl/gde