NOUVELLES
08/01/2014 04:38 EST | Actualisé 10/03/2014 05:12 EDT

Wall Street sans conviction après l'emploi et les minutes de la Fed

Wall Street a terminé sur une note contrastée mercredi, manquant de conviction malgré de bons chiffres sur l'emploi et après un document sans surprise sur la Réserve fédérale: le Dow Jones a perdu 0,41% tandis que le Nasdaq a pris 0,30%.

Selon des résultats définitifs, le Dow Jones a cédé 68,20 points à 16.462,74 points et le Nasdaq, à dominante technologique, a gagné 12,43 points à 4.165,61 points.

L'indice élargi S&P 500 a perdu 0,02% (-0,39 point) à 1.837,49 points.

Selon le compte-rendu de la dernière réunion du Comité de politique monétaire de la banque centrale américaine (FOMC), qui s'est tenue en décembre, les responsables de la Fed ont montré davantage de confiance dans les perspectives de l'économie américaine, notamment sur l'emploi.

La société de services informatiques aux entreprises ADP a d'ailleurs indiqué juste avant la séance que les créations d'emplois dans le secteur privé aux Etats-Unis avaient continué à progresser en décembre, s'élevant à 238.000 alors que les analystes tablaient sur un recul à 203.000.

C'est de bon augure avant la diffusion vendredi du rapport mensuel des autorités sur le marché du travail.

Mais dans leur ensemble, "les minutes du FOMC n'ont pas changé l'impression donnée par le président (Ben Bernanke) lors de sa conférence de presse (à l'issue de la réunion en décembre): le ralentissement du soutien de l'institution à la croissance va se dérouler à un rythme assez régulier au cours de l'année jusqu'à la fin du programme", remarquait Jim O'Sullivan, économiste à HFE.

"Même si les minutes ont aussi bien souligné qu'aucun programme +préétabli+ n'avait été décidé", le document ne contenait "rien de très surprenant", ajoutait le spécialiste.

Pour Michael James de Wedbush Securities, les investisseurs ont surtout fait preuve mercredi d'une certaine "nervosité à l'idée de ne pas avoir entamé l'année sur une meilleure note".

"On ressent des doutes sur la capacité du marché à continuer à engranger des gains" alors que le S&P 500 a déjà gagné près de 30% en 2013, estimait Michael James.

"Le marché attend un peu plus de clarté. On en aura probablement vendredi avec les chiffres sur l'emploi et la semaine prochaine avec la première salve de résultats d'entreprise", ajoutait-il.

Le marché obligataire a terminé en baisse. Le rendement des bons du Trésor à 10 ans a progressé à 2,993% contre 2,937% mardi soir et celui à 30 ans à 3,903% contre 3,881% à la précédente clôture.

jum/sl/mdm