NOUVELLES
08/01/2014 01:30 EST | Actualisé 10/03/2014 05:12 EDT

Trois employés locaux d'une ONG humanitaire tchèque tués en Syrie

Trois employés locaux de l'ONG humanitaire tchèque "People in Need" ("L'homme en détresse") ont été tués mardi par une grenade pendant leur travail à Alep, dans le nord de la Syrie, a annoncé mercredi cette ONG dans un communiqué à Prague.

"Cinq de nos collègues ont été atteints par une grenade, au cours d'un bombardement des quartiers civils dans la partie sud de la ville. Trois d'entre eux ont succombé à leurs blessures, les deux autres ont été blessés", indique le communiqué.

Les victimes étaient "membres d'une équipe qui distribue depuis plus d'un an l'aide humanitaire à des milliers de familles, en dépit d'un risque croissant", souligne le texte.

Interrogé par l'AFP, le porte-parole de "People in Need", Petr Stefan, s'est refusé à fournir davantage de détails sur les victimes "pour des raisons de sécurité, à la demande de leurs familles".

"Nous avons en Syrie deux bureaux, à Alep et à Idlib, avec 42 employés, tous Syriens. Ils se chargent notamment de distribuer des denrées alimentaires, des médicaments et des vêtements. Nous aidons aussi les élèves et les enseignants de 25 écoles dans ces villes", a indiqué M. Stefan.

Alep, un des principaux fronts dans le conflit qui ravage la Syrie depuis près de trois ans, est divisée depuis l'été 2012 entre secteurs rebelles et zones tenues par le régime.

L'ONG tchèque va "sûrement continuer à faire son travail en Syrie", a assuré M. Stefan.

La commissaire européenne à l'aide humanitaire, Kristalina Georgieva, s'est dite "profondément choquée et attristée" par la nouvelle de la mort des trois collaborateurs de l'organisation.

"Je partage la douleur de notre partenaire 'People in Need' et des familles des victimes", a-t-elle souligné dans un message de condoléances, rendu public à Bruxelles.

jma/mrm/bds