NOUVELLES
08/01/2014 02:28 EST | Actualisé 10/03/2014 05:12 EDT

Portugal - Eusebio devrait entrer au Panthéon national

Les présidents des différents partis politiques siégeant au Parlement portugais se sont déclarés mercredi unanimement favorables à un transfert au Panthéon national de la dépouille d'Eusebio, la légende du football disparue dimanche à l'âge de 71 ans.

La décision formelle, qui sera soumise au vote des députés, ne sera toutefois légalement possible que dans un an.

"Il y a un grand consensus de la part des groupes parlementaires pour que le Parlement accorde à Eusebio da Silva Ferreira les honneurs du Panthéon national", a déclaré aux médias Luis Montenegro, leader du groupe parlementaire du PSD (centre droit), qui dispose de la majorité à l'Assemblée avec le CDS (droite), partenaire de la coalition au pouvoir.

Alberto Martins, leader du groupe socialiste, la principale formation de l'opposition, à l'origine de cette initiative, s'est félicité du consensus "clairement exprimé".

La disparition de la "panthère noire", victime d'un arrêt cardio-respiratoire dimanche à l'âge de 71 ans, a soulevé une vague d'émotion au Portugal.

Des nombreuses voix ont aussitôt réclamé le transfert au Panthéon de l'ancien international portugais d'origine mozambicaine. Des pétitions ont commencé à circuler sur les réseaux sociaux appellant le Parlement à se prononcer en ce sens.

Après un dernier hommage auquel ont participé lundi des dizaines de milliers de personnes dans les rues de Lisbonne, Eusebio a été inhumé au cimetière de Lumiar, non loin du stade du Benfica, son club de toujours.

Eusebio pourrait ainsi devenir la onzième personnalité à rejoindre le Panthéon à Lisbonne, à l'instar de la diva du fado, Amalia Rodrigues, disparue en 1999, qui y a fait son entrée deux ans plus tard. Le romancier Aquilino Ribeiro, disparu en 1963, a été le dernier à être transféré au Panthéon, en 2007.

lf/bh/gv