NOUVELLES
08/01/2014 01:51 EST | Actualisé 10/03/2014 05:12 EDT

Le risque de succomber au cancer a reculé de 20% en 20 ans aux États-Unis

MONTRÉAL - Le risque de succomber au cancer a reculé de 20 pour cent en 20 ans aux États-Unis, démontrent des statistiques annuelles rendues publiques mercredi par la Société américaine du cancer.

Les progrès sont notamment importants pour les hommes noirs d'âge moyen, chez qui le taux de décès est en déclin d'environ 50 pour cent. En dépit de cette amélioration, l'incidence de cancer et le taux de décès des hommes noirs comptent toujours parmi les plus élevés de toutes les ethnies aux États-Unis — environ deux fois plus que les Asiatiques, qui ont les taux les plus faibles.

Le rapport de cette année prédit 1 665 540 nouveaux cas de cancer aux États-Unis en 2014 et 585 720 décès causés par la maladie. Chez les hommes, les cancers de la prostate, du poumon et du colon représenteront environ la moitié des nouveaux cas diagnostiqués, le cancer de la prostate représentant à lui seul environ le quart des nouveaux cas.

Chez les femmes, les trois cancers les plus courants en 2014 seront ceux du sein, du poumon et du colon, qui représenteront ensemble la moitié des nouveaux cas. Le cancer du sein sera responsable de 29 pour cent des nouveaux diagnostics chez les femmes.

Les 585 720 décès attendus en 2014 se traduisent par environ 1600 décès par jour. Les cancers du poumon, du colon, du sein et de la prostate représentent la moitié des décès chez les hommes et les femmes. Un peu plus du quart des décès causés par le cancer le sont par le cancer du poumon.

Le déclin de 20 pour cent constaté depuis 20 ans a permis d'éviter 1 340 400 décès attribuables au cancer.