NOUVELLES
08/01/2014 02:09 EST | Actualisé 09/03/2014 05:12 EDT

La présence des drones inquiète les pilotes

La possibilité de voir les vols d'essais de drones se multiplier dans le ciel du Saguenay-Lac-Saint-Jean inquiète les pilotes d'avions privés.

Le Centre d'excellence sur les drones d'Alma a déposé une demande pour que ces appareils sans pilote se voient accorder des couloirs aériens pour les tests en vol.
Or, cette possibilité inquiète les pilotes d'avions privés. Ils craignent surtout les difficultés qu'implique un partage du ciel avec des appareils qui se déplacent sans être humain à bord, d'autant plus que la demande du Centre représente une zone de 4000 km².

Les inquiétudes des pilotes sont relayées par le maire de Roberval. Guy Larouche estime que la présence de drones pourrait affecter le développement futur de l'aéroport de Roberval.

Il croit même que la navigation sur le lac Saint-Jean pourrait être perturbée, en raison de la nature de la demande, qui prévoit l'utilisation exclusive des corridors aériens à partir de l'altitude zéro.

La direction du centre promet de s'adapter

De son côté, le Centre d'excellence sur les drones poursuit les consultations entreprises l'automne dernier, après le dépôt de sa demande de corridors réservés.
La direction du centre assure d'ailleurs que des changements ont été apportés par rapport à la demande initiale, afin de tenir compte des commentaires et des critiques entendus.

La demande du Centre d'excellence sur les drones doit être analysée par Transport Canada ainsi que par l'organisme qui s'occupe de la gestion du transport aérien au pays, NAV Canada.