NOUVELLES
08/01/2014 03:23 EST | Actualisé 10/03/2014 05:12 EDT

La Fed a réduit ses achats d'obligations à cause des gains en matière d'emploi

WASHINGTON - La Réserve fédérale des États-Unis a décidé le mois dernier de réduire de 10 milliards $ US par mois ses achats d'obligations après avoir pris note d'une hausse des gains en matière d'emploi, entre autres signes d'une amélioration de l'économie.

Cependant, le procès-verbal de la rencontre de la Fed des 18 et 19 décembre, rendu public mercredi, montre que certains des participants craignaient que les marchés financiers puissent interpréter la réduction comme un pas en direction d'une hausse du taux d'intérêt à court terme de la banque centrale.

Par ses achats d'obligations, la Fed cherche à maintenir les taux d'intérêt à long terme à un niveau peu élevé de même qu'à favoriser une hausse de l'emprunt et des dépenses.

La Fed a indiqué qu'elle maintiendrait à un faible niveau son taux à court terme bien après que le taux de chômage aura glissé sous la barre de 6,5 pour cent, en autant que l'inflation demeure peu élevée.

Certains membres de la Fed souhaitaient que le seuil du chômage soit abaissé à six pour cent. Toutefois, la majorité préférait s'attarder à plusieurs mesures du marché de l'emploi — et non pas seulement au taux de chômage — avant de procéder à un changement de politique.

L'économie américaine a gagné une moyenne de 200 000 emplois par mois entre août et novembre. Le taux de chômage a chuté à sept pour cent, ce qui représente son niveau le plus bas en cinq ans.

Le gouvernement doit dévoiler vendredi les données du mois de décembre en ce qui a trait à l'emploi aux États-Unis.