NOUVELLES
08/01/2014 08:33 EST | Actualisé 10/03/2014 05:12 EDT

La Chine veut doubler sa production d'hydrocarbures d'ici 2030

La Chine, premier consommateur mondial de brut, devrait multiplier par deux sa production de pétrole et de gaz, à près de 700 millions de barils de pétrole par an d'ici 2030, à mesure qu'augmentent les réserves disponibles, a dit mercredi le ministère de la Terre et des Ressources.

À la suite de plusieurs décennies de croissance effrénée, la Chine est devenue en septembre le premier importateur net de pétrole devant les États-Unis, selon des données de l'Agence américaine d'information sur l'énergie, une situation qui devrait perdurer cette année.

Avec une demande énergétique qui suit toujours une tendance haussière, Pékin s'efforce de réduire la dépendance aux importations du pays en faisant en sorte d'augmenter le plus vite possible la production locale.

Le ministère de la Terre et des Ressources précise sur son site Internet que la production de pétrole et de gaz de la Chine a augmenté de 4,6 % en 2013 par rapport à 2012, pour atteindre 320 millions de barils équivalent pétrole.

Sur ce total, la production de pétrole n'a progressé que de 1,8 % tandis que celle de gaz a bondi de 9,8 %.

Comme la plupart des champs pétroliers sont déjà exploités, la Chine a concentré ses efforts sur l'augmentation de la production de gaz, alternative moins polluante au charbon.

Les réserves géologiques de pétrole se montaient à 103,7 milliards de tonnes à la fin de 2013, une hausse de 36 % par rapport à 2007 et celles de gaz naturel à 62 000 milliards de mètres cube (+77 %).

Ceci étant dit, le ministère précise qu'un quart de ces réserves de pétrole et les trois cinquièmes des réserves de gaz sont à plus de 3500 mètres sous la terre, ce qui les rend coûteuses à exploiter.