NOUVELLES
08/01/2014 06:25 EST | Actualisé 10/03/2014 05:12 EDT

Irak: policiers de retour à Fallouja, encore sous contrôle d'insurgés (AFP)

Des policiers chargés de la circulation étaient de retour mercredi dans les rues de la ville irakienne de Fallouja, qui se trouvait néanmoins toujours sous le contrôle d'hommes armés, selon un journaliste de l'AFP sur place.

Des combattants anti-gouvernementaux, masqués, étaient déployés dans toute la ville, notamment sur les ponts et aux entrées des quartiers. Ils étaient aussi présents sur des routes menant à Fallouja.

La police de la circulation est équipé d'armes légères et seulement chargée de gérer les déplacements des véhicules et de contrôler les intersections.

Elle semblait de retour à Fallouja avec l'accord des hommes armés, dont l'allégeance n'était pas claire dans l'immédiat.

Les forces gouvernementales ont perdu la semaine passé le contrôle de Fallouja et de secteurs de la ville proche de Ramadi, chef-lieu de la province majoritairement sunnite d'Al-Anbar, à l'ouest de Bagdad.

C'est la première fois depuis l'insurrection ayant suivi l'invasion américaine de 2003 que des militants d'Al-Qaïda, qui sont parallèlement devenus une force majeure dans le conflit en Syrie voisine, prennent si ouvertement le contrôle de zones urbaines en Irak.

Les violences, qui ont commencé le 30 décembre avec le démantèlement d'un camp de protestataires sunnites anti-gouvernementaux, ont fait plus de 250 morts, selon un décompte de l'AFP basé sur des sources médicales et officielles.

str-mah/wd/psr/cco/vl