NOUVELLES
07/01/2014 06:49 EST | Actualisé 09/03/2014 05:12 EDT

Yémen: un officier de policier tué, deux autres blessés dans des attentats

Un officier de police yéménite a été tué et un autre blessé à Aden par des inconnus qui ont lancé une attaque mardi, peu de temps après un premier attentat ayant grièvement blessé un officier du renseignement.

"Des inconnus à bord d'une voiture ont ouvert le feu sur un véhicule de patrouille de la police dans le quartier de Drine (centre d'Aden), tuant le lieutenant de police Moubarak al-Achram et blessant un autre" officier, a déclaré à l'AFP un responsable de la police.

Dans la matinée, un colonel des services de renseignement avait été grièvement blessé dans un premier attentat, a indiqué un responsable des services de sécurité.

"Le colonel Saleh al-Qadi a été grièvement atteint dans l'explosion de sa voiture qui a probablement été piégée", a déclaré ce responsable à l'AFP, sur le lieu de l'attentat.

"Il a été transporté à l'hôpital", a-t-il ajouté devant les débris encore en feu du véhicule dans le quartier de Crater, dans le centre de la principale ville du sud du Yémen.

Ce responsable a indiqué qu'il était trop tôt pour dire si l'attentat pouvait être imputé à Al-Qaïda.

Selon l'agence officielle Saba, le colonel du renseignement a survécu à l'attentat mais il a été amputé d'une jambe.

Jeudi dernier, un officier des services de renseignement de même rang avait été abattu par des inconnus à Aden, dans un attentat attribué par la police à Al-Qaïda.

Les officiers du renseignement, des autres services de sécurité et de l'armée sont souvent pris pour cible par Al-Qaïda dans le sud du Yémen, où le réseau est bien implanté.

Des dizaines d'officiers ont été tués dans des attaques attribuées à Al-Qaïda ces derniers mois.

faw/mh/cnp