Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Yémen: un officier de policier tué, deux autres blessés dans des attentats

Un officier de police yéménite a été tué et un autre blessé à Aden par des inconnus qui ont lancé une attaque mardi, peu de temps après un premier attentat ayant grièvement blessé un officier du renseignement.

"Des inconnus à bord d'une voiture ont ouvert le feu sur un véhicule de patrouille de la police dans le quartier de Drine (centre d'Aden), tuant le lieutenant de police Moubarak al-Achram et blessant un autre" officier, a déclaré à l'AFP un responsable de la police.

Dans la matinée, un colonel des services de renseignement avait été grièvement blessé dans un premier attentat, a indiqué un responsable des services de sécurité.

"Le colonel Saleh al-Qadi a été grièvement atteint dans l'explosion de sa voiture qui a probablement été piégée", a déclaré ce responsable à l'AFP, sur le lieu de l'attentat.

"Il a été transporté à l'hôpital", a-t-il ajouté devant les débris encore en feu du véhicule dans le quartier de Crater, dans le centre de la principale ville du sud du Yémen.

Ce responsable a indiqué qu'il était trop tôt pour dire si l'attentat pouvait être imputé à Al-Qaïda.

Selon l'agence officielle Saba, le colonel du renseignement a survécu à l'attentat mais il a été amputé d'une jambe.

Jeudi dernier, un officier des services de renseignement de même rang avait été abattu par des inconnus à Aden, dans un attentat attribué par la police à Al-Qaïda.

Les officiers du renseignement, des autres services de sécurité et de l'armée sont souvent pris pour cible par Al-Qaïda dans le sud du Yémen, où le réseau est bien implanté.

Des dizaines d'officiers ont été tués dans des attaques attribuées à Al-Qaïda ces derniers mois.

faw/mh/cnp

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.