Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Reprise du trafic dans le chaos à l'aéroport de Toronto

Le trafic aérien reprenait progressivement mardi vers 15H00 GMT à l'aéroport Pearson de Toronto au Canada après plusieurs heures de chaos et avec en cascade des perturbations pour des centaines de vols dans toute la région.

Le trafic aérien a été paralysé en raison du froid intense pendant six heures. Tous les vols à destination de Toronto ont été déroutés mardi matin vers d'autres plateformes aéroportuaires "pour des raisons de sécurité", avait indiqué l'aéroport Pearson.

L'aéroport Pearson a annoncé à 15H10 GMT que les vols à destination de Toronto pouvaient à nouveau atterrir. Au départ, les vols avaient repris environ une heure plus tôt.

"Le froid extrême provoque le gel de certains équipements et met en jeu la sécurité des employés", avait expliqué l'aéroport sur son compte Twitter.

"Les vents forts et glaciaux produisent un froid éolien (froid ressenti, ndlr) de -30 à -40°C" mardi, a indiqué Environnement Canada dans son bulletin d'alerte météorologique.

Depuis plusieurs jours, l'épisode de froid polaire sur l'Amérique du Nord a provoqué de nombreuses perturbations dans le transport aérien.

Après l'atterrissage, des passagers sont restés parfois plus de quatre heures dans des avions sur le tarmac de l'aéroport avant de pouvoir débarquer. Ensuite, selon des témoignages recueillis sur Twitter, interdiction a été faite aux passagers de quitter l'aérogare sans avoir récupéré leurs bagages. La veille, de nombreux passagers, lassés d'attendre, étaient partis sans leurs valises, provoquant un vaste désordre.

A l'aéroport de Toronto, la police a été envoyée en renfort pour contenir la colère des passagers.

La compagnie Air Canada a déjà programmé mardi des perturbations jusqu'au 9 janvier, le temps de réorganiser les rotations de ses appareils sur les différentes plateformes aéroportuaires.

Environ 250 vols avaient déjà été annulés mardi à l'aéroport de Toronto et en cascade dans d'autres aéroports au Canada et aux Etats-Unis. Pratiquement tous les vols sont annoncés avec des retards importants, selon les sites des aéroports de Montréal, Toronto ou Halifax.

mbr/jl/rap

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.