NOUVELLES
07/01/2014 04:16 EST | Actualisé 09/03/2014 05:12 EDT

Près d'un Américain sur trois a connu la pauvreté entre 2009 et 2011 (étude)

Près d'un Américain sur trois a connu la pauvreté pendant au moins deux mois au cours de la récession économique, davantage que lors des trois années précédentes, selon une étude du Bureau du recensement publiée mardi.

Selon cette étude, 31,6% des Américains ont connu la pauvreté pendant au moins deux mois entre 2009 et 2011, soit 4,5 points de plus que pendant les années 2005 à 2007.

"Quand les gens voient des statistiques sur la pauvreté, ils pensent que ces personnes ont été pauvres pendant toute la période". Or "cette étude nous permet de voir comment les individus entrent ou sortent de la pauvreté", a souligné Ashley Edwards, analyste au Bureau du recensement, citée dans le communiqué.

Pendant la récession, les Américains ont connu la pauvreté pendant une durée médiane de 6,6 mois, au lieu de 5,7 mois au cours de la période précédente.

Au début de la période (janvier et février 2009), 37,6 millions d'Américains connaissaient la pauvreté, mais beaucoup en sont sortis: 12,6 millions d'Américains, soit 35,4%, qui étaient pauvres en 2009 ne l'étaient plus en 2011. En revanche, 26,4% le sont restés presque 3 ans (34 mois).

A l'inverse, d'autres Américains sont devenus pauvres pendant la crise. Environ 13,5 millions de personnes, soit 5,4% de la population, qui n'étaient pas pauvres en 2009 le sont devenus en 2011.

Au cours de la même période, 44% des Américains sont sortis de la pauvreté au bout de 4 mois, tandis que pour 15,2% des Américains, la pauvreté a duré plus d'un an.

Une fois pauvres, la durée médiane de pauvreté des personnes âgées (plus de 65 ans) atteignait 8,3 mois, soit davantage que celle des enfants ou des adultes actifs.

La durée médiane de pauvreté est aussi plus longue au sein des foyers de mères célibataires (8,4 mois) que celle des foyers de couples mariés (5,6 mois).

Les Hispaniques sont plus susceptibles de devenir pauvres que les Noirs, mais plus susceptibles d'en sortir, avec une durée médiane de pauvreté moins longue (6,5 mois) que celle des Noirs (8,5 mois).

Le Bureau du recensement calcule la pauvreté à partir des seuls revenus, sans certaines aides du gouvernement, notamment les bons alimentaires. Le seuil de pauvreté en 2011 pour un foyer de quatre personnes était de 23.021 dollars par an (11.484 dollars pour une personne seule).

are/jca