NOUVELLES
07/01/2014 09:33 EST | Actualisé 09/03/2014 05:12 EDT

Madoff: JPMorgan paie 1,7 md USD, échappe aux poursuites pénales

La banque américaine JPMorgan Chase va payer 1,7 milliard de dollars dans le cadre d'un accord avec les Etats-Unis lié à ses relations avec l'escroc Bernard Madoff, a indiqué mardi le bureau du procureur fédéral de Manhattan dans un communiqué.

Dans son communiqué, le bureau de Preet Bharara explique que deux types de charges criminelles pour violation de la loi bancaire seront différées pendant deux ans à condition que la première banque américaine en termes d'actifs "admette sa conduite, paie 1,7 milliard de dollars aux victimes de Madoff et modifie ses pratiques de lutte contre le blanchiment d'argent".

JPMorgan Chase, qui a abrité le compte de Bernard Madoff pendant deux décennies, était accusée de complicité de fraude pour avoir ignoré sciemment de nombreux signaux d'alarme qui indiquaient que l'argent de M. Madoff était issu d'une opération frauduleuse.

Preet Bharara participera à une conférence de presse plus tard mardi (à 18H15 GMT) pour annoncer cet accord. Selon le communiqué, la somme versée est un record pour ce type de violation.

Avec cette nouvelle amende, JPMorgan aura payé quelque 20 milliards de dollars de pénalités au cours des douze derniers mois pour essayer de se sortir de ses multiples affaires judiciaires.

Bernard Madoff a été condamné en 2009 à 150 ans de prison pour la plus grosse fraude boursière de l'histoire, estimée entre 23 et plus de 65 milliards de dollars, selon que l'on compte avec ou sans les intérêts.

Son escroquerie, consistant à piocher dans les finances de ses nouveaux clients pour rétribuer ou rembourser les clients plus anciens, avait éclaté en décembre 2008, lorsque avec la crise, un nombre croissant d'investisseurs avaient demandé à récupérer leur dû.

ved/sl/gde