NOUVELLES
07/01/2014 04:03 EST | Actualisé 09/03/2014 05:12 EDT

«Les Jeunes Loups», du Réjean Tremblay intempestif jusqu'au printemps

MONTRÉAL - À lui seul, le titre de cette nouvelle série de Réjean Tremblay devient promesse d'intenses moments. Après, «Scoop», «Lance et Compte» et «Urgence», entre autres, on ne peut que s'attendre à des histoires palpitantes, émouvantes, audacieuses, terrain de jeu favori de cet auteur et fin observateur du genre humain.

Les occasions ne manqueront pas pour les propriétaires du journal Le Matin et son site web, Claudie St-Laurent (Julie Perreault) et Maripier Renaud (Catherine Bérubé, la policière aux cheveux roux de 19-2), de frôler tous les dangers et accumuler toutes les poursuites judiciaires possibles. Leur équipe de jeunes journalistes, prêts à tout pour arriver à leurs fins, impatients, en mal de reconnaissance et assistés d'une technologie parfaitement maîtrisée, ne reculeront devant rien pour faire jaillir la vérité, dénoncer les abus et débusquer les coupables.

Dix épisodes qui nous tiendront en haleine à partir du lundi 13 janvier, 21h, à TVA, réalisés par Jean-Claude Lord et Érik Canuel. Feront également partie de la distribution: Luc Picard, France Castel, Pierre-Yves Cardinal et Guy Jodoin dans le rôle de premier ministre.

«Série noire» nous mettra sur les genoux

Cet hiver, l'action se passe dans le monde des auteurs. Pendant que «Les Jeunes Loups» de TVA cherchent le chaînon manquant d'une société imparfaite, les scénaristes de «Série noire», vivent l'angoisse de la panne d'inspiration, le lundi 13 janvier, 21h, à Radio-Canada.

Denis et Patrick (François Létourneau et Vincent-Guillaume Otis) ont livré une série juridico-policière très mal reçue par les critiques mais que le public a passablement appréciée. À court d'idées pour répondre à la commande d'une deuxième saison, doutant de leurs capacités à livrer la marchandise, ils n'auront d'autre choix que de provoquer l'événement pour trouver le filon capable d'y asseoir une aventure judiciaire qui se tienne. Mais jusqu'où les mènera cette quête désespérée?

Écrite par François Létourneau et Jean-François Rivard qui ont aussi coécrit la série «Les Invincibles», la série inclut aussi dans sa distribution Édith Cochrane, Guy Nadon, Alain Zouvi, Louise Bombardier, Hugo Dubé et Marc Beaupré.

Frédéric Back

À l'écart du bruit et du clinquant, Frédéric Back a poursuivi son œuvre et a mérité le titre de maître du cinéma d'animation de renommée mondiale. Décédé le 24 décembre dernier, l'artiste sera à l'honneur à ARTV ce dimanche. À compter de 20h30, on présente l'homme et l'artiste, «Grandeur Nature». À 21h33, on revoit «Crac», l'histoire d'une chaise berçante qui tente de prendre place dans une vie en constante évolution, suivie, à 21h50, de «L'homme qui plantait des arbres» de Jean Giono, récit qui tient du souci environnemental et philosophique que Frédéric Back tenait à porter à l'écran.

«Célébration 2014 - 25e anniversaire» sera exceptionnel. En plus de faire encore plus d'heureux gagnants de millions $, de voitures luxueuses et de voyages de rêves, on aura aussi mis toute la gomme sur la liste des artistes qui assureront le volet variétés. Dans une mise en scène de Joël Legendre, Mélanie Maynard accueillera Ginette Reno, Lara Fabian, Marie-Mai, Marc Dupré, Philippe Bond, Andrée-Anne Leclerc et Jérôme Couture, ce dimanche, 19h, à TVA.

La carrière de Lise Payette comporte plusieurs chapitres qui, d'une manière ou d'une autre, ont contribué à l'avancement de la femme particulièrement et de la société en général. En compagnie de sa petite-fille, Flavie Payette-Renouf, elle revient à Saint-Henri où elle est née, et suit un long chemin aux multiples étapes: journaliste, animatrice, auteure, radio, télévision, politique, elle a touché à tout. Lutteuse opiniâtre, cette femme de cœur dira avoir agi d'abord pour le mieux-être de ses trois enfants dont Sylvie, scénariste et mère de Flavie, la seule qui apparaît dans le documentaire, portée par l'amour de Laurent Bourguignon, son compagnon de vie durant plus de 35 ans. «DocsPlus / Lise Payette: un peu plus haut, un peu plus loin», le lundi 13 janvier, 21h, à Télé-Québec.

À RADIO-CANADA: Ce dimanche, à 19h30, Patrice L'Écuyer anime l'ex-Gala Excellence de La Presse rebaptisé «Le meilleur de nous-mêmes», rendant hommage à des personnalités qui se sont distinguées dans divers domaines tels que gestion et entrepreneuriat, sciences, arts et spectacles, sports et humanisme et accomplissement personnel. Ariane Moffatt fait partie des artistes invités. À 21h, une autre spéciale suit: «Merci Willie!», enregistrée lors du Festival Western de St-Tite. Renée Martel anime ce spectacle-hommage à Willie Lamothe, décédé il y a une vingtaine d'années. Laurence Jalbert, Édith Butler, Julie et Paul Daraîche, André Lejeune, Maxime Landry, Gildor Roy, Annie Blanchard et Michel Lamothe, fils de Willie, chantent en souvenir du disparu. À «Trauma», même si on a retrouvé Sophie (Laurence Leboeuf), la vie de sa mère, Diane (Pascale Montpetit), et de Julie (Isabel Richer) ne sera pas plus simple pour autant. D'autre part, pendant que Laprade (Luc Guérin) se remet d'un infarctus, Véronique (Isabelle Blais) veut connaître les secrets de Pierre (James Hyndman) avant leur mariage, le mercredi 15 janvier, 21h.

À TVA: Parce que «Ça commence bien l'année», Julie Bélanger et José Gaudet dirigent notre regard vers les nouveautés de la saison: d'abord, Martin Matte, auteur et comédien de la nouvelle série «Les Beaux Malaises», des scènes de la vie quotidienne où, comme tout le monde, il n'excellera pas forcément, Guillaume Lemay-Thivierge et Dave Morissette à «Fort Boyard», Charles Lafortune, Éric Lapointe et Isabelle Boulay qu'on verra à «La Voix», puis Julie Perreault et Catherine Bérubé, comédiennes dans «Les Jeunes Loups», ce dimanche, 20h30.

À TÉLÉ-QUÉBEC: «Belle et Bum» effectuent un retour dans le passé, ce samedi, 21h, avec les BB, Marjo, Vilain Pingouin, Jean-Marc Pisapia (The Box), Michèle Richard et Mario-Saint-Amand.

À TV5: Edgard Feuchtwanger était un voisin d'Adolf Hitler, à Munich, en 1929. Aujourd'hui âgé de 88 ans, il revient sur les lieux de sa jeunesse pour nous raconter ses souvenirs de Juif-allemand et neveu de Lion Feuchtwanger, célèbre écrivain désigné ennemi du peuple parce qu'il osait dénoncer l'antisémitisme (Le Juif Süss, traduit en une vingtaine de langues). «Hitler, mon voisin», le lundi 13 janvier, 22h.

À EXPLORA: Si la vie s'avère parfaitement impossible sur certaines planètes, les chercheurs s'évertuent à scruter l'univers infini «En quête de vie extraterrestre» et particulièrement la planète Mars où on dirigera Curiosity, véritable laboratoire autonome, pour y effectuer différentes analyses, les lundi et mardi, 13 et 14 janvier, 20h. Connaîtra-t-on enfin les secrets bien gardés «À l'intérieur de la zone 51»? Des gens qui y ont travaillé racontent ce qu'ils ont vu, entendu, ou fait dans cette base militaire secrète, le mardi 14 janvier, 21h.

À MUSIMAX: À Tokyo, «Aerosmith Live», en tournée mondiale, allait, six mois après la catastrophe de Fukushima, divertir les Japonais aux prises avec une tragédie sans nom. Ils interprètent, entre autres, «Love in an Elevator», «Sweet Emotion» et «Walk this Way», le vendredi 17 janvier, 20h.

À ZTÉLÉ: Le mardi 14 janvier, 19h, à «On va s'coucher moins niaiseux», on retrouve Mario Jean dans les «atokas». À Manseau, à quelques kilomètres de Trois-Rivières, il suit les étapes de production de cette baie rouge, la canneberge qui fait bien plus que de donner un air sympathique à la dinde.