Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

France: fin de la séquestration des deux cadres de Goodyear

Les deux cadres de l'usine de pneumatiques Goodyear dans le nord de la France qui étaient retenus depuis près de 30 heures à l'intérieur du site par des salariés et un syndicat, ont été laissés libres mardi en milieu d'après-midi, a constaté un journaliste de l'AFP.

Les deux hommes, encadrés par la police, sont sortis dans une cohue indescriptible, aux cris de "Les voyous, c'est pas nous", scandés par les salariés. Le syndicat CGT a, par ailleurs, annoncé l'occupation de l'usine.

pm-ngu/asl/blb/gg

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.