Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Chine: la production de mascottes du Mondial tourne à plein régime

Une usine chinoise tournant à plein régime a annoncé consacrer 80% de son activité à la production des peluches "Fuleco", le nom du tatou à trois bandes choisi comme mascotte officielle du Mondial-2014 au Brésil.

La société Tongchuang Toys, située dans la province orientale de l'Anhui, a déjà expédié le mois dernier au Brésil 500.000 de ces peluches, et a entamé la production de 500.000 autres pour un contrat portant sur un million d'articles.

"Ces grosses commandes représentent les quatre cinquièmes de notre volume total de vente", a expliqué le responsable de l'entreprise, Yu Renjun, cité par le site d'informations local Anhuiwang.

Fuleco est la combinaison des mots portugais football (futebol) et écologie (ecologia).

Le tatou à trois bandes du Brésil est une espèce menacée qui pourrait disparaître dans 50 ans, a averti le mois dernier une ONG brésilienne.

Le mammifère est surnommé "tatu-bola" ("tatou-boule") par les Brésiliens car il est connu pour se rouler en boule en cas de danger, comme le fait le pangolin.

La mascotte porte un short vert et un t-shirt blanc "Brazil 2014", possède sa propre chanson et son site Internet (mascot.fifa.com).

Fuleco succède à Zakumi (Mondial-2010 en Afrique du Sud) et Goleo (Mondial-2006 en Allemagne).

nc-seb/ros

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.