NOUVELLES
06/01/2014 01:49 EST | Actualisé 08/03/2014 05:12 EST

USA: les cyberattaques, première menace selon les responsables de la Défense (sondage)

Les attaques contre les réseaux informatiques constituent la principale menace pesant sur les Etats-Unis, devant le terrorisme, selon un sondage réalisé auprès de hauts responsables de la Défense américaine et publié lundi.

Pour 45% des sondés, la principale menace est la guerre sur internet, seuls 26% plaçant le terrorisme et al-Qaïda en première position. La Chine, qui ne cesse de monter en puissance, se classe troisième avec 14%.

Ce sondage, une première, a été réalisé pour l'hebdomadaire spécialisé Defense News auprès de 352 hauts responsables militaires et civils du Pentagone, du Congrès et de la Maison Blanche ainsi que des sociétés d'armements.

Quelque 38,5% des sondés se déclarent républicains et mettent sur un même plan la menace sur internet et le terrorisme comme principale menace (36%). Les 13,5% de sondés se déclarant démocrates placent eux le changement climatique comme principale menace après la cyberguerre (21% contre 42%).

Les sondés considèrent en revanche que la principale menace contre les alliés européens des Etats-Unis est bien le terrorisme. Pour les alliés asiatiques, c'est la Chine qui est considérée comme le principal risque, à 48%, suivie de la Corée du Nord, tandis qu'au Moyen-Orient, l'Iran arrive en tête (54%), suivie de la menace terroriste.

Pour près de la moitié des sondés, al-Qaïda est perçue comme plus faible qu'il y a cinq ans (48%). Seuls 21% considèrent que la nébuleuse créée par Oussama ben Laden, abattu en 2011, s'est renforcée.

S'agissant des talibans, contre lesquels les Etats-Unis sont engagés en Afghanistan depuis 12 ans, les résultats sont perçus comme moins probants en dépit des messages optimistes délivrés par l'administration américaine: 27% des sondés considèrent que les talibans sont plus forts qu'il y a cinq ans, 40% qu'ils sont au même niveau et seulement 33% jugent qu'ils ont été affaiblis.

mra/mdm