NOUVELLES
06/01/2014 12:01 EST | Actualisé 08/03/2014 05:12 EST

Un ancien PM roumain est condamné à quatre ans de prison pour corruption

BUCAREST, Roumanie - Un ancien premier ministre roumain qui avait tenté de se suicider plutôt que d'être arrêté par la police a été reconnu coupable de corruption lundi et condamné à quatre ans de prison.

L'homme de 63 ans, Adrian Nastase, a été premier ministre entre 2000 et 2004. Il envisageait possiblement de briguer la présidence cette année.

Un tribunal l'a reconnu coupable d'avoir illégalement accepté des services de construction et des biens importés d'une valeur de 630 000 euros.

La nouvelle sentence a été imposée moins d'un an après que Nastase, le plus important politicien emprisonné en Roumanie depuis la chute du communisme en 1989, ait été libéré après avoir purgé le tiers d'une autre condamnation pour corruption. Il espérait effectuer un retour politique en affirmant que les accusations contre lui étaient motivées politiquement.

La femme de Nastase, Dana, a reçu une peine suspendue de trois ans de prison pour complicité dans cette affaire. Le tribunal, dont la décision est finale, a aussi ordonné que 545 000 $ US soient confisqués au couple.

Nastase avait été condamné à deux ans de prison en juin 2012 pour avoir illégalement récolté des fonds pour une campagne présidentielle infructueuse en 2004.

Il avait apparemment tenté de se suicider en se tirant une balle dans le cou au moment du prononcé de sa sentence en 2012, mais il n'avait subi que des blessures mineures. Il avait été libéré en mars après que ses avocats aient fait valoir qu'il avait plus de 60 ans, qu'il avait écrit des livres et qu'il avait enseigné aux autres détenus en prison.

Une femme, Irina Jianu, a quant à elle été reconnue coupable d'avoir fourni ces services à Nastase pour garder son emploi d'inspecteure principale d'une entreprise de construction publique. Elle a elle aussi écopé de quatre ans de prison.