NOUVELLES
06/01/2014 01:23 EST | Actualisé 07/03/2014 05:12 EST

Nombreux appels à Urgence-santé

Le cocktail météo de pluie verglaçante, de redoux, de refroidissement et de vents a entraîné une augmentation importante du nombre d'appels à Urgences-santé à Montréal et Laval lundi.

En raison de la glace sur les trottoirs et sur les routes, on dénombre plusieurs chutes et de nombreux accidents de la route.

« Il y a plus de chutes. Les gens vont tomber et ça va entraîner des fractures, des foulures au niveau du dos, de la tête, une hausse des accidents de la circulation et tout ça vient compliquer le travail des paramédics », dit Raymond Desrochers, chef de division à Urgences-santé.

Le verglas a causé quelques accrochages et quelques sorties de routes, mais aucun incident majeur dans la grande région de Montréal, selon les différents services de police.

Les conditions routières se sont toutefois considérablement améliorées dans la grande région de Montréal. La pluie et le temps doux ont fait fondre la glace lundi matin.

La glace a presque disparu dans les rues les plus achalandées, qui sont maintenant beaucoup plus praticables.

C'est la même chose dans le réseau routier même s'il faut se méfier des petites routes peu achalandées.

La prudence est toujours de mise, car le redoux s'est estompé pour faire place a de nouvelles baisses de température.

S'il y a une demande d'ambulance pour le transport d'un patient, Urgences-santé recommande de sécuriser les surfaces glissantes en répandant un abrasif.

Par ailleurs, des rafales de vent, en moyenne de 50 km/h, ont brisé une vitre au 17e étage d'un édifice du Westmount Square, dans l'ouest de la ville. À 15 h le SPVM a fermé tout un quadrilataire sur St-Catherines Ouest entre les rues Wood et Green. 

Le vent et le verglas auront également privé d'électricité des dizaines de milliers d'abonnés d'Hydro Québec. Mais, à 18 h, lundi, il ne restait plus que 6500 abonnés privés d'électricité. Les pannes se sont produites en Montérégie et à Montréal, mais également dans les régions de Lanaudière et de la Mauricie.

Quelque 500 travailleurs avaient été déployés pour rétablir le service.

Le transport aérien a également été perturbé.

De nombreux vols ont été retardés ou annulés, et on conseille aux voyageurs de vérifier avant de partir pour l'aéroport. Les vols annulés sont surtout les vols à destination et en provenance de Toronto et des États-Unis.