NOUVELLES
06/01/2014 11:14 EST | Actualisé 08/03/2014 05:12 EST

Le Hamas autorise le retour à Gaza de membres du Fatah exilés

Le chef du gouvernement du Hamas à Gaza, Ismaïl Haniyeh, a annoncé lundi que les membres du Fatah rival qui ont quitté le territoire palestinien seraient autorisés à revenir, afin de favoriser la réconciliation nationale.

"Le gouvernement va permettre à tous les membres du Fatah de la bande de Gaza qui en sont partis (lors de la prise du contrôle du Hamas en 2007, NDLR) de revenir sans condition", à l'exception de ceux visés par des poursuites, a indiqué M. Haniyeh aux journalistes.

En outre, "des membres du Fatah détenus vont être relâchés", a-t-il ajouté lors d'une visite au ministère de l'Intérieur du gouvernement du Hamas.

Le 31 décembre dernier, les autorités du Hamas ont autorisé le Fatah du président Mahmoud Abbas à célébrer son anniversaire dans la bande de Gaza pour la deuxième année consécutive, après avoir interdit ces célébrations de 2007 à 2012.

En janvier 2012, M. Haniyeh avait annoncé que le mouvement islamiste avait accepté le retour dans la bande de Gaza de 80 membres des forces du Fatah réfugiés en Egypte.

Des centaines de membres du Fatah au sein des services de sécurité ont fui Gaza vers l'Egypte, en particulier après les affrontements de juin 2007 au cours desquels ils avaient été défaits par les combattants du mouvement islamiste.

Le Fatah et le Hamas, qui gouvernent respectivement les zones autonomes de Cisjordanie et la bande de Gaza, ont signé en 2011 au Caire un accord de réconciliation pour mettre fin à la division politique entre les deux territoires.

Mais la la plupart des clauses en sont restées lettre morte et les échéances constamment repoussées.

sa-jad-sst/jlr/hj