NOUVELLES
06/01/2014 12:33 EST | Actualisé 08/03/2014 05:12 EST

Air Canada a enregistré un coefficient d'occupation record en 2013

MONTRÉAL - Les avions d'Air Canada (TSX:AC.B) ont volé avec un nombre sans précédent de sièges occupés en décembre et tout au long de 2013, alors que le trafic réseau de l'entreprise a surpassé l'augmentation de sa capacité en dépit d'une forte concurrence à l'échelle nationale.

Le plus important transporteur aérien au pays a annoncé lundi avoir enregistré un coefficient d'occupation réseau record de 82,7 pour cent le mois dernier, contre 82,1 pour cent un an auparavant.

Alimenté par une croissance du trafic de 6,4 pour cent dans le marché transfrontalier, le trafic réseau de la société a connu une croissance de 4,8 pour cent, en regard d'une augmentation de la capacité de quatre pour cent.

Néanmoins, les vols nationaux d'Air Canada ont eu lieu avec une proportion légèrement plus élevée de sièges libres en décembre, alors que le coefficient d'occupation du transporteur a diminué de 1,3 point de pourcentage, à 82,4 pour cent. Le trafic a augmenté de 4,6 pour cent et la capacité a progressé de 6,3 pour cent.

Les vols transfrontaliers ont présenté un coefficient d'occupation en hausse de trois pour cent, à 78,6 pour cent, alors que la croissance du trafic a été de près de trois fois supérieure à celle de 2,3 pour cent de la capacité.

Sur l'ensemble de l'année, le coefficient d'occupation d'Air Canada a augmenté de 0,1 point de pourcentage, à 82,8 pour cent. Le trafic a progressé de 2,1 pour cent, soit davantage que la croissance de 1,9 pour cent de la capacité.

«Ces excellents résultats, tant pour le mois de décembre que pour l'ensemble de l'exercice, témoignent de l'efficacité de la gestion disciplinée de la capacité et de la qualité du produit primé d'Air Canada», a affirmé par voie de communiqué le président et chef de la direction d'Air Canada, Calin Rovinescu.

Par ailleurs, les avions de WestJet Airlines (TSX:WJA) qui ont pris leur envol en décembre comptaient davantage de sièges vides en décembre qu'au même mois l'année précédente, le transporteur aérien ayant augmenté sa capacité.

Le facteur d'occupation de WestJet s'est établi à 81,7 pour cent pour le mois dernier, en baisse par rapport à celui de 81,9 pour cent d'il y a un an.

Malgré tout, le trafic de passagers a progressé de 7,2 pour cent en décembre par rapport à l'année précédente. La croissance de la capacité a été plus importante, à 7,4 pour cent, ce qui explique le recul du coefficient d'occupation.

Pour l'ensemble de l'année, WestJet a affiché un coefficient d'occupation de 81,7 pour cent, en baisse par rapport à celui de 82,8 pour cent en 2012. La capacité a grimpé de 8,6 pour cent, tandis que le trafic de passagers a avancé de 7,3 pour cent.

Les coefficients d'occupation du quatrième trimestre et de l'année complète étaient les deuxièmes plus élevés pour chacune de ces périodes.

La hausse de la capacité est survenue alors que WestJet lançait un service régional appelé WestJet Encore, dont les appareils turbopropulsés Q400 de Bombardier volent à destination de plus petites communautés.

La ligne aérienne régionale a commencé à voler dans l'Ouest canadien en 2013 et prévoit desservir Toronto à compter de l'été.