Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Le fondateur d'Amazon évacué d'urgence des Galapagos pour raisons de santé

Le multimillionaire américain Jeff Bezos, fondateur du géant du commerce en ligne Amazon.com, a été évacué d'urgence le 1er janvier de l'archipel équatorien des Galapagos en raison d'une colique néphrétique, a annoncé une source officielle à l'AFP.

M. Bezos, 49 ans, également propriétaire du Washington Post, naviguait à bord d'un yacht autour de l'île de Santa Fe lorsqu'il a ressenti une forte douleur.

"Nous avons reçu un appel d'urgence médicale et avons procédé à l'évacuation en hélicoptère du passager d'un yacht. Jusqu'alors nous ne savions pas qu'il s'agissait de M. Bezos", a affirmé samedi auprès de l'AFP Santiago Rubio, capitaine du port de Santa Cruz, l'île la plus peuplée de l'archipel équatorien, situé à quelque 1.000 km de la côte.

Le magnat américain a été transporté jusqu'à l'île Baltra, d'où il a décollé dans un avion privé à destination des Etats-Unis afin d'être opéré d'urgence, ont indiqué dans un communiqué les autorités équatoriennes.

"Lors d'un premier diagnostic l'hypothèse d'une appendicite a été écartée, et on nous a fait savoir qu'il s'agissait d'une colique néphrétique. Nous ne savons pas combien de temps M. Bezos a passé dans les îles", a précisé M. Rubio joint par téléphone.

M. Bezos souffre d'un calcul rénal, a confirmé Drew Herdener, vice-président des Relations publiques d'Amazon.com, dans un courrier électronique, sans donner plus de détails.

"Les Galapagos: cinq étoiles. Les calculs rénaux: zéro étoile", a déclaré M. Bezos, cité dans ce courriel.

vel/emm/bap/ob

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.