Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Espagne: nouvelle disparition d'un journal papier, La Gaceta

La crise en Espagne a provoqué une nouvelle victime dans le secteur des médias, avec la fin de l'édition papier de La Gaceta, quotidien créé en 1989, a-t-on appris lundi auprès de ce dernier.

"Nous avons fermé l'édition papier" vendredi, a expliqué à l'AFP une porte-parole du journal, qui emploie "environ soixante" personnes.

"Le journal va continuer, mais en ligne, c'est ce que l'on va développer", a-t-elle indiqué, précisant que l'impact immédiat, en termes d'emploi, n'a pas encore été décidé.

Lancé en 1989 sous le titre La Gaceta de los Negocios, ce quotidien, au ton très conservateur, était au départ spécialisé dans l'économie avant de devenir généraliste, au sein du groupe Intereconomia, qui compte aussi une radio et une télévision.

La fermeture de son édition papier s'ajoute à un bilan déjà sombre pour les médias espagnols, dans ce pays frappé par deux récessions en cinq ans: selon le rapport de la profession journalistique présenté récemment par l'Association de la presse de Madrid (APM), en 2013, 73 médias ont fermé et 4.434 postes de travail ont été supprimés.

Depuis 2008, l'APM recense 284 médias et 11.151 emplois en moins, tandis que la Fédération des associations de journalistes d'Espagne (Fape) dénombre 10.500 postes disparus depuis 2009.

Parmi les cas les plus marquants: fin novembre, la télévision régionale de Valence, qui employait 1.700 personnes, a cessé d'émettre, plombée par une lourde dette.

ka/sg/fw

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.