Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Russie : l'inventeur de la kalachnikov est mort à 94 ans

Mikhaïl Kalachnikov, l'inventeur du fusil d'assaut soviétique AK-47, vendu à des millions d'exemplaires dans le monde, est mort lundi à l'âge de 94 ans, ont annoncé des sources concordantes.

Il s'est éteint "il y a une heure et demie", vers 15H00 GMT, a dit à l'AFP Viktor Tchoulkov, porte-parole des autorités de la région d'Oudmourtie, dans l'Oural.

Une porte-parole de la société Kalachnikov, produisant les armes portant son nom, a confirmé à l'AFP cette information, sans plus de détails.

Mikhaïl Kalachnikov avait été hospitalisé à de nombreuses reprises ces derniers mois. En novembre, il avait été placé en réanimation dans une clinique d'Ijevsk (capitale de l'Oudmourtie, 1.300 km à l'est de Moscou) après un malaise.

Il avait arrêté de travailler en 2012 en raison de problèmes de santé, notamment cardiaques.

Mikhaïl Kalachnikov a commencé à mettre au point en 1947 le fusil d'assaut baptisé AK-47, tandis qu'il se remettait d'une blessure reçue pendant la Deuxième guerre mondiale. L'arme a par la suite été déclinée en de multiples modèles vendus à des millions d'exemplaires dans le monde.

La célèbre arme automatique est produite par l'ex-usine d'Ijmach, dans la ville d'Ijevsk. La société est toujours l'un des principaux producteurs d'armes à feu russes.

Mikhaïl Kalachnikov -un des Russes les plus connus du monde et parmi les personnes les plus décorées par son pays- n'a jamais touché d'argent sur la vente des millions de fusils portant son nom, utilisés par les armées de plus de 80 pays.

gmo/mp/bds

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.