Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Irak: la mère d'une journaliste assassinée pardonne à son meurtrier

La mère d'une jeune présentatrice de télévision irakienne assassinée dans le nord de l'Irak, a rencontré le meurtrier de sa fille et lui a pardonné.

Nawras al-Nouaimi, présentatrice à la chaîne Al-Mosuliyah, a été assassinée le 15 décembre lors d'un vol à main armée près de sa maison à Mossoul (nord).

Un sujet diffusé lundi par la chaîne sur la mort de la journaliste montre la mère de la jeune femme rencontrant le meurtrier et lui disant qu'il "l'a envoyée comme une fiancée au paradis" avant de l'embrasser sur le front.

Le reportage montre ensuite la mère dans la chambre de sa fille, tenant un livre ensanglanté intitulé "Introduction aux droits de l'Homme", que la journaliste avait sur elle quand elle a été tuée.

Selon le général de l'armée Ali al-Fraiji, l'assassin de la journaliste a été arrêté avec d'autres personnes lors d'une tentative d'attaque contre les forces de sécurité.

ak/mah/wd/vl/fcc

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.