Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Le hobbit indétrônable

Pour un deuxième week-end consécutif, Le hobbit : la désolation de Smaug domine aux guichets dans les salles nord-américaines.

Le deuxième volet de l'adaptation de Bilbo le hobbit, de J.R.R. Tolkien, signé par Peter Jackson a engrangé 31,5 millions de dollars, pour un total de 127,5 millions depuis sa sortie en salle, le 14 décembre.

La première partie de la trilogie, Le hobbit : un voyage inattendu, qui avait pris l'affiche en décembre 2012, avait réalisé des recettes de plus de 1 milliard de dollars. Le troisième et dernier volet prendra l'affiche l'an prochain.

Le hobbit a même résisté à la sortie très attendue de Légendes vivantes, avec Wil Ferrell dans le rôle de Ron Burgundy, ce présentateur de nouvelles excentrique. Légendes vivantes a obtenu des recettes de 26,8 millions de dollars à son premier week-end en salle.

Arnaque américaine, du scénariste et réalisateur David O. Russell (Le bon côté des choses), a conclu un deuxième week-end en salle avec des recettes de 19,1 millions de dollars (20,2 millions au total). On s'attend à ce que le film décroche pour plusieurs nominations en vue de la prochaine cérémonie des Oscars en mars.

(Source : YouTube/Warner Bros. France)

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.