Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Des propriétaires d'une usine de textile accusés au Bangladesh

Les propriétaires d'une usine de textile et onze de leurs employés ont été officiellement accusés d'homicide par négligence, dimanche, au Bangladesh.

Ces accusations sont liées à la mort de 112 travailleurs, en novembre 2012, dans l'incendie qui a ravagé une manufacture de vêtements en banlieue de Dacca, la capitale.

L'usine n'avait aucune sortie d'urgence en cas d'incendie, et son emplacement a grandement compliqué le travail des pompiers, qui ont eu de la difficulté à accéder au bâtiment.

Un tribunal se prononcera le 31 décembre à savoir si un procès peut être tenu en lien avec ces accusations. Les 13 suspects risquent la prison à vie.

Des accusations du genre sont une première au Bangladesh, un pays où l'industrie textile est un important secteur de l'économie.

Plusieurs grandes compagnies occidentales font faire leurs vêtements dans ce pays. Toutefois, les conditions des travailleurs du textile sont souvent très précaires.

En avril, 1100 travailleurs sont morts dans l'effondrement d'un bâtiment qui abritait des manufactures de vêtements.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.