Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Des milliers d'abonnés privés de courant pourraient passer Noël à la chandelle

Le bilan des pannes de courant, occasionnées par la tempête de verglas qui a durement frappé l'est du pays, dimanche, s'améliore, mais encore des dizaines de milliers d'abonnés sont toujours privés d'électricité.

Le verglas a causé des dommages importants dans le sud du Québec, particulièrement en Estrie et en Montérégie.

L'avertissement de pluie verglaçante n'est plus en vigueur pour l'Estrie et la Montérégie. Déjà, plus de 25 mm de pluie verglaçante sont tombés à Coaticook, et plus d'une dizaine à Sherbrooke. Certains secteurs de la Montérégie ont reçu entre 15 et 20 mm.

On ne compte plus les branches d'arbres et les fils électriques qui ont cédé sous le poids de la glace, et qui jonchent maintenant les rues. Pour plusieurs, les scènes rappellent étrangement celles de la crise du verglas de 1998.

Les dommages sont importants à Sherbrooke et ont entraîné la fermeture complète de certaines rues.

La Ville signale également que toutes les collectes de matières résiduelles prévues lundi sont reportées à vendredi.

L'hôpital de Sherbrooke a été privé d'électricité brièvement en soirée dimanche, mais sans conséquences majeures. Un incendie mineur s'est déclaré tout près de l'hôpital, ce qui a forcé les autorités à couper l'électricité dans le secteur pendant quelques minutes. Les pompiers sont rapidement venus à bout du brasier.

La municipalité de Magog a aussi été durement touchée. Toute la nuit, le centre communautaire est resté ouvert pour aider les gens dans le besoin.

Centre d'accueil

Par ailleurs, les municipalités s'organisent pour apporter de l'aide aux citoyens dont les résidences sont privées de chauffage en raison des pannes électriques.

Sherbrooke a ouvert un centre d'acceuil à l'école Montcalm, dans l'arrondissement de Jacques-Cartier, en fin d'avant-midi. La Ville n'a pas fixé d'heure de fermeture pour l'instant, mais il ne s'agit pas d'un centre d'hébergement.

La situation sera réévaluée avec l'évolution de la situation. « Des bénévoles de la Croix-Rouge vont être sur place pour inscrire les gens qui n'ont pas d'électricité. Par la suite, les gens vont pouvoir se réchauffer dans la salle mise à leur distribution. Du café leur sera servi », explique André Blais, du service d'aide aux sinistrés.

La ville de Windsor a également un centre d'acceuil situé à l'école du Tournesol.

Renforts

Hydro-Québec a déployé des effectifs supplémentaires en Estrie et en Montérégie pour réparer son réseau de distribution.

« Il y a 80 équipes qui sont sur le terrain présentement, des équipes de Québec, de Trois-Rivières et des Laurentides ont été dépêchées dans ces deux régions-là pour prêter main-forte aux équipes locales », a expliqué Marie-Élaine Deveault, porte-parole de la société d'État.

Les Québécois dans le noir doivent toutefois prendre leur mal en patience. Hydro-Québec refuse de s'avancer sur le temps qu'il faudra pour rebrancher tout le monde.

« C'est une situation qui n'est pas terminée et les conditions ne sont pas favorables pour nous permettre de faire le travail », a fait savoir Maryse Pion, une autre porte-parole de la société d'État.

En Ontario, des centaines de milliers de foyers sont privés d'électricité. La région de Toronto est particulièrement touchée et certains clients pourraient là aussi devoir passer Noël à la chandelle.

Patience et prudence sur les routes

Après d'autres précipitations lundi, la majorité des régions devrait être épargnée les 24 et 25 décembre. Les températures seront toutefois beaucoup plus froides.

Via Rail a prévenu les voyageurs que des retards étaient à prévoir même si les trains continuent de circuler sur le tronçon entre Québec et Windsor. Des retards pourraient aussi toucher les trains qui circulent entre Toronto et New York.

Par ailleurs, la Société de transport de Montréal a avisé ses usagers que des retards pouvaient survenir en raison des conditions routières.

Six personnes ont péri dans des accidents de la route au Québec depuis vendredi dernier.

Dimanche, des parties des autoroutes 20 et 132, entre Lévis et Montmagny, ont été complètement fermées à la circulation en raison des accumulations de neige et de la présence de glace.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.