Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Abbas appelle les pélerins à venir en Terre sainte pour la visite du pape

Le président palestinien Mahmoud Abbas a exhorté lundi, dans un message de Noël, les pélerins du monde entier à venir en Terre sainte à l'occasion de la visite du pape François prévue en 2014.

"Au moment où nous commençons les préparatifs pour la visite de Sa Sainteté le pape François, nous appelons les pèlerins du monde entier à venir et à faire l'expérience de la Palestine et de nos lieux saints", a déclaré M. Abbas dans son message daté de Bethléem, en Cisjordanie, le lieu de la naissance de Jésus selon la tradition chrétienne.

"Nous espérons que la visite du pape François offrira l'opportunité aux chrétiens du monde entier de se rapprocher de leurs soeurs et frères en Palestine", a ajouté le chef de l'Autorité palestinienne.

"Nous espérons aussi qu'à cette occasion, Sa Sainteté propagera un message de justice et de paix pour les Palestiniens comme pour tous les peuples du monde", a-t-il insisté.

Le pape François doit effectuer sa première visite en Israël et dans les Territoires palestiniens à la fin mai, selon des sources concordantes.

Au cours de ce séjour, il devrait célébrer une grande messe à Bethléem, ville palestinienne autonome proche de Jérusalem, selon les médias.

La visite pourrait être annoncée officiellement par le Vatican dans les semaines après Noël.

François a déjà été invité à se rendre sur les lieux saints du christianisme par M. Abbas et par le président israélien Shimon Peres.

La semaine dernière, évoquant cette visite dans son message de Noël, le patriarche latin (catholique) de Jérusalem, Mgr Fouad Twal a affirmé que François avait "dans le coeur la Terre Sainte et le Moyen-Orient".

agr/fcc

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.