Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Snowden accepterait l'asile au Brésil (média)

L'ex-consultant pour la NSA Edward Snowden accepterait l'asile au Brésil mais sans qu'il soit conditionné à la fourniture d'informations sur le programme d'espionnage nord-américain, selon la chaîne brésilienne Globo.

"Si le gouvernement brésilien désirait défendre les droits humains, ce serait un honneur pour moi d'en faire partie", a déclaré Edward Snowden cité dimanche dans une émission de Globo.

"Jamais je n'échangerai des informations contre l'asile", a-t-il averti, en louant le Brésil comme "une des plus intéressantes et dynamiques démocraties dans le monde" .

Globo a obtenu les déclarations de l'ancien analyste via courrier électronique par l'intermédiaire de son avocat à New York.

L'ex-consultant pour un sous-traitant de l'Agence nationale de Sécurité (NSA) avait demandé l'asile en juillet à plusieurs pays, dont le Brésil, d'une façon générale, avant d'être accueilli pour un an par la Russie.

Edward Snowden qui travaille depuis novembre pour le site VKontakte, réseau social souvent décrit comme le "Facebook russe" a provoqué des coups de tonnerre à répétition depuis l'été avec ses révélations sur l'étendue des programmes de surveillance de la NSA, en particulier visant des pays alliés des Etats-Unis et leurs dirigeants, aurait dérobé environ 1,7 million de documents.

ym/spc/abl/mf

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.