Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

L'explosion dans un bus israélien était un "attentat terroriste" (police)

Un attentat "terroriste" a visé dimanche un bus israélien, à Bat Yam, près de Tel-Aviv, sans faire de victime, a indiqué à l'AFP le porte-parole de la police Micky Rosenfeld.

"Suite à l'examen des explosifs découverts sur place, nous avons conclu qu'il s'agit d'une attaque terroriste", a-t-il indiqué, faisant allusion à l'action de militants palestiniens.

"Une enquête a été ouverte et nos forces sont déployées dans la zone pour tenter d'identifier des suspects", a-t-il ajouté.

Il a précisé que le chauffeur avait repéré un sac abandonné dans le bus, avait arrêté son véhicule et ordonné aux passagers de descendre.

Une porte-parole de la police, Louba Samri, a indiqué dans un communiqué qu'un démineur appelé sur les lieux examinait l'objet lorsque ce dernier avait explosé. Mais l'homme est indemne, a-t-elle précisé.

Selon un porte-parole de la compagnie d'autobus le chauffeur a été alerté par un passager. "Le passager a ouvert le sac-à-dos (abandonné) et a vu à des câbles à l'intérieur", a déclaré Eitan Fiksman, cité par le site d'informations en ligne Ynet.

La piste du règlement de compte criminel n'avait dans un premier temps pas été exclue en raison de la fréquence des violences liées aux querelles entre familles mafieuses dans la périphérie de Tel-Aviv, et notamment à Bat Yam.

"Nous appelons le public à une vigilance particulière dans les transports en commun, les bus, les trains, les centres commerciaux, au cas où d'autres tentatives d'attentats soient en cours", a indiqué à l'AFP Mme Samri.

Un porte-parole du Hamas, au pouvoir dans la bande de Gaza depuis 2007, s'est félicité de l'explosion. "Le Hamas salue l'opération de Bat Yam et considère qu'il s'agit d'un acte courageux et héroïque en réponse aux crimes de l'occupation", a déclaré Fawzi Barhoum.

La dernière explosion dans un autobus israélien remonte à novembre 2012, à Tel-Aviv, lorsqu'un attentat, mené en riposte à une opération militaire israélienne dans la bande de Gaza, avait fait 29 blessés.

Lors d'un raid en Cisjordanie en octobre 2013, l'armée israélienne a tué Mohammed Assi, un membre du Jihad islamique considéré comme le planificateur de l'attentat de novembre 2012.

En 2011, une touriste britannique avait été tuée et 30 autres personnes blessées dans une explosion à un arrêt d'autobus à Jérusalem. Les autorités israéliennes avaient indiqué que l'attentat était l'oeuvre de militants palestiniens.

sy-scw-dms/vl/cbo

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.