Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Khodorkovski s'est engagé à ne pas faire de politique (magazine)

Le critique du Kremlin Mikhaïl Khodorkovski révèle qu'il s'est engagé à ne pas faire de politique dans sa demande de grâce au président Vladimir Poutine, dans un entretien publié dimanche.

"J'ai écrit dans mes documents ce que je n'ai cessé de dire publiquement : je ne vais pas m'engager en politique et je ne vais pas me battre pour la restitution des actifs de (son ancien groupe pétrolier) Ioukos", déclare M. Khodorkovski dans un entretien au magazine d'opposition The New Times.

"Objectivement je ne rentrerai (en Russie) que si je suis sûr de pouvoir en repartir si besoin", ajoute-t-il.

as/sjw/ih/ml

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.