Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

France - Marseille et Lorient, rois de l'égalisation inespérée

Marseille, mené 2 à 0, a arraché l'égalisation contre Bordeaux (2-2), tout comme Lorient, mené 2 à 0, qui est également revenu au score sur le fil contre Lyon (2-2), dimanche à l'occasion de la 19e et dernière journée de Championnat de France pour 2013.

C'est la 2e fois en 2 matches de L1 que cette mésaventure arrive à Lyon.

Au Vélodrome, les supporters se sont levés pour les buts de Romao et Gignac, aux 73e et 74e minutes, qui ont douché la joie des Girondins qui croyaient avoir fait le plus dur avec Jussiê (34e) et Maurice-Belay (66e).

Mais Bordeaux ne fait pas une si mauvaise opération, toujours 4e, à huit points derrière le 3e, Lille, qui se déplace ce dimanche soir (coup d'envoi 20h00 GMT) au Parc des Princes.

Les Bordelais vont supporter le PSG devant leur télé, et prier pour que le Losc ne prennent pas de points face à la bande à "Ibra", déjà assurée de finir champion d'automne depuis le surprenant revers de Monaco vendredi chez lui contre Valenciennes (2-1).

C'est donc devenu la signature de l'OM version Anigo: être mené 2 à 0 et revenir au score, comme à Lyon la semaine passée. Lyon qui a donc connu la même déconvenue à Lorient ce dimanche...

L'OM est désormais 6e, à 10 points de Lille, et risque bien lui aussi d'encourager l'ennemi juré devant son poste TV pour que cet écart ne se creuse pas un peu plus.

Le retournement de situation dimanche en fin de match a permis en tout cas au duo formé par José Anigo (remplaçant l'entraîneur Elie Baup) et Vincent Labrune (président) d'échapper à la colère du Vélodrome. Car une défaite de l'OM aurait sonné comme un nouveau virage raté à domicile, comme ce fut déjà le cas contre Monaco, le Paris SG (défaites 2-1) ou encore Nantes (défaite 1-0).

Tout n'est pas encore parfait pour l'OM. Certes Valbuena et André Ayew étaient blessés, mais il faudra corriger certaines choses en 2014 --comme une grosse naïveté défensive-- sous peine de voir s'éloigner une qualification lucrative pour la prochaine Ligue des champions.

Une qualification qui semble toujours loin pour Lyon, ex-illustre représentant français en C1, 10e à 14 points de Lille...

L'OL peut néanmoins profiter d'un Gourcuff en pleine forme, auteur d'une passe décisive en retrait --une talonnade sublime-- pour Grenier sur l'ouverture du score. Problème pour Jean-Michel Aulas: Gourcuff ne veut pas prolonger. Et le second but lyonnais a été inscrit par Gomis, autre joueur qui ne collait pas avec le plan transfert de JMA en début de saison.

A Lorient, c'est Aboubakar qui a d'abord réduit le score avec son 11e en L1 cette saison avant que Traoré n'égalise dans les dernières secondes du temps additionnel !

pgr/jgu

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.